Les résultats du week-end en sport auto

Buemi gagne à Paris, Ogier s'impose au Portugal, Dixon en pole à Indianapolis

Sébastien Buemi a gagné l'ePrix de Paris, Sébastien Ogier a remporté le Rallye du Portugal et Scott Dixon a signé la pole des 500 miles d'Indianapolis.

Sébastien Buemi a remporté l'ePrix de Paris en Formule E. Il était en pole et il a mené de bout en bout, malgré plusieurs interruptions de course. Il a devancé José-Maria Lopez et Nick Heidfeld à l'arrivée.

Felix Rosenqvist a été classé au quatrième rang, devant Nicolas Prost et Robin Frijns, qui avait terminé à la cinquième position avoir d'être pénalisé de cinq secondes pour avoir été trop rapide sous régime de drapeau jaune. Nelson Piquet a pris la septième place, devant Tom Dillmann, Mitch Evans et Stéphane Sarrazin. Esteban Gutierrez a pris la 12ème place. Il était septième à l'arrivée mais il a eu la même pénalité que Frijns. Lucas di Grassi a abandonné. Il s'est accroché avec Antonio Felix da Costa mais il a pu continuer. Il a finalement eu un accident alors qu'il voulait signer le meilleur tour. Jean-Eric Vergne a aussi abandonné. Il était deuxième avant de percuter le mur à cause d'un souci de direction.

Au championnat, Buemi a 43 points d'avance sur di Grassi et 54 sur Prost.

- Buemi dominateur à Paris
- Les moments forts de la course en vidéo

Ogier s'impose au Portugal

Sébastien Ogier a retrouvé la victoire au Rallye du Portugal en WRC, son premier succès depuis le Monte-Carlo. Mads Ostberg et Thioerry Neuville étaient à égalité en tête après la première spéciale. Hayden Paddon, Jari-Matti Latvala puis Ott Tanak ont mené le premier jour. Latvala a lâché près de cinq minutes avec un tonneau et Paddon a eu un souci technique, ce qui lui a fait perdre près de 11 minutes. Le deuxième jour, Tanak a eu un contact qui a endommagé une suspension et Ogier a pris la tête. Il a mené jusqu'à fin du rallye, pour devancer Thierry Neuville et Dani Sordo.

Ott Tanak a finalement pris la quatrième place, devant Craig Breen, Elfyn Evans, Juho Hänninen, Mads Ostberg, Jari-Matti Latvala et Esapekka Lappi, qui a accumulé les soucis, dont un contact avec un mur. Stéphane Lefèbvre a terminé au 13ème rang. Il a fait un tonneau le premier jour. Kris Meeke a eu un souci de suspension le vendredi, ce qui l'a fait abandonner, mais il a pu repartir le samedi. Il a finalement pris la 18ème place.

Ogier conforte sa première place au championnat, avec 22 points d'avance sur Neuville et 40 sur Latvala.

- Ogier retrouve le succès
- Les moments forts du rallye en vidéo

Dixon en pole à Indianapolis

Scott Dixon a signé la pole position des 500 miles d'Indianapolis en IndyCar, devant Ed Carpenter, Alexander Rossi, Takuma Sato et Fernando Alonso, impressionnant pour ses débuts. Will Power est neuvième.

Juan-Pablo Montoya a pris la 18ème place, Helio Castroneves la 19ème et Simon Pagenaud la 23ème.

- Dixon en pole, Alonso cinquième
- La grille de départ
- Les moments forts de la séance en vidéo

Auer et Green gagnent au Lausitzring

Lucas Auer a remporté la première course du Lausitzring en DTM. Il était en pole et il a mené de bout en bout. Il a devancé Robert Wickens. Ce dernier avait perdu la deuxième place au profit de Maxime Martin au départ mais il est repassé devant pendant les arrêts. René Rast a terminé au troisième rang. Il a doublé Martin, finalement quatrième, en fin de course. Mike Rockenfeller a pris la cinquième place, devant Gary Paffett, Edoardo Mortara et Mattias Ekström. Jamie Green a pris la 10ème place. Il était en fond de grille après avoir été pénalisé pour avoir utilisé des pneus attribués à Rast. Timo Glock a terminé au 11ème rang, Loïc Duval au 15ème et Paul di Resta au 16ème.

Jamie Green a remporté la deuxième manche. Robert Wickens était en pole et il a gardé la tête au départ, devant Tom Blomqvist et Jamie Green. Ce dernier a doublé Blomqvist. Après son arrêt, il a repris la piste juste devant Wickens, qui a réussi à repasser devant lui quelques virages plus loin. Green a finalement doublé Wickens. Mattias Ekström a aussi dépassé l'Australien en fin de course. Green a finalement devancé Ekström et Wickens. Gary Paffett a pris la quatrième place, devant Mike Rockenfeller, Nico Müller, René Rast, Maxime Martin et Marco Wittmann. Lucas Auer s'est classé au 10ème rang. Paul di Resta a pris la 13ème place, Timo Glock la 15ème et Loïc Duval la 18ème.

Au championnat, Auer a 16 points d'avance sur Green et 23 sur Paffett.

- Les moments forts de la course 1 en vidéo
- Les moments forts de la course 2 en vidéo

Eriksson et Günther gagnent à Pau

Joel Eriksson a gagné la première course de Pau dans le championnat d'Europe de F3. Il était troisième sur la grille et il a doublé Lando Norris dès le départ. Il a récupéré la tête quelque virages plus loin, quand Calum Ilott a percuté le rail. Eriksson a mené jusqu'à l'arrivée, en contenant Norris, malgré deux interventions de la voiture de sécurité. Maximilian Günther a pris la troisième place. Nikita Mazepin a terminé au quatrième rang, devant Ralf Aron, Harrison Newey et Pedro Piquet. Mick Schumacher a pris la neuvième place. Joey Mawson a eu un accident alors qu'il était dans les points. Jake Dennis a aussi abandonné, suite à un contact avec Maximilian Günther. Guan You Zhou a également eu un accident.

Maximilian Günther a gagné la deuxième course. Lando Norris était en pole et Maximilian Günther l'a doublé dans le premier tour. Norris a tenté de reprendre l'avantage mais Günther a a finalement pu creuser un petit écart. Il s'est imposé devant Norris. Callum Ilott a pris la troisième place. Harrison Newey s'est classé au quatrième rang, devant Ralf Aron et Jake Hughes. Jake Dennis a pris la 10ème place, devant Mick Schumacher. Pedro Piquet a terminé au 13ème rang. Joel Eriksson a abandonné après une casse de suspension, alors qu'il était quatrième. 

Maximilian Günther a remporté le Grand Prix de Pau, qui concluait le week-end. Lando Norris était encore en pole et il a gardé la tête cette fois. Il a creusé l'écart mais il a abandonné à cause d'une casse de suspension. Günther a récupéré la tête et il ne l'a plus lâchée. Callum Ilott a pris la deuxième place, devant Ralf Aron. Harrison Newey s'est classé au quatrième rang, devant Joel Eriksson, Ferdinand Habsburg, Tadasuke Makino et Pedro Piquet. Jake Dennis a pris la neuvième place place. Mick Schumacher a terminé au 12ème rang. Nikita Mazepin a crevé et Joey Mawson a percuté le mur.

Au championnat, Eriksson voit Norris revenir à son niveau. Günther est à deux points.

- La course 1 en vidéo
- La course 2 en vidéo
- La course 3 en vidéo

Et aussi...

La Monster Energy NASCAR Cup organisait son All-Star, une course hors championnat qui réunissait les vainqueurs de la saison dernière et de cette saison, les anciens vainqueurs de l'épreuve, un pilote désigné par les supporters et les vainqueurs de l'une des trois parties du Monster Energy Open. Le All-Star était découpé en quatre segments. Seulement 10 pilotes avaient accès au dernier segment, dont Kyle Larson, vainqueur des deux premiers segments, et Jimmie Johnson, vainqueur du troisième. Au dernier restart, Brad Keselowski était en tête, après avoir choisi de rester en piste parce qu'il n'avait plus de pneus neufs. Il a immédiatement perdu du temps et il a gêné Larson et Johnson. Busch en a profité pour prendre la tête et s'imposer. Kyle Larson a pris la deuxième place, devant Jimmie Johnson. Brad Keselowski a finalement terminé au neuvième rang, devant Joey Logano. Dale Earnhardt Jr a été classé au 18ème rang.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

poool/views/script not found