Seiko Presage SRQ023 : l'émail revient à la monde

Chronographe Seiko Presage SRQ023 avec cadran émail réalisé à la main

Seiko a levé le voile sur sa nouvelle collection Presage. Au programme: cadrans émail et calibres maison. Le chrono SRQ023 nous a tapé dans l'oeil.

En 2016, Seiko avait présenté un chronographe d'inspiration classique mais pourvu d'une particularité qu'on pensait coincée au fond des oubliettes : un cadran émail. Cette série limitée connut un tel enthousiasme que la firme japonaise a décidé de proposer ce type d'artifice à une gamme élargie. La collection Presage 2017 comprend, pour l'instant, quatre modèles : une montre multi-aiguilles (avec réserve de marche), une trois aiguilles/date ronde, une trois aiguilles/date tonneau et ce chrono, à la référence peu sexy (SRQ023) mais au rapport prix/intérêt technique alléchant. Certains trouveront excessif le tarif réclamé en boutique : 2.650 €. C'est une grossière erreur. Primo, il y a le cadran, qui pourrait en rebuter quelques uns mais dont la réalisation réclame un savoir-faire rarissime. L'émail est en effet une matière fragile et des plus récalcitrantes à mettre en oeuvre. Une fois l'épaisseur ajustée au quart de poil, les maîtres cadraniers (professionnels du cadran) peignent les index romains... dix fois. Oui, pour que ces derniers aient suffisamment de relief par rapport à l'émail qui sert de base. Seiko a eu la bonne idée de détailler tout ce processus ici.

Manufacture

Secundo, on l'oublie trop souvent mais la marque nippone est une manufacture à part entière. Ses mouvements ne se retrouvent pas ailleurs, ses boîtiers sont spécifiques et sa branche Grand Seiko rivalise, en termes de finition, avec les plus prestigieuses marques suisses. Le calibre animant la SRQ023 est un 8R48 avec une réserve de marche de 45 heures. Son module chronographe s'opère via une roue à colonnes : les puristes apprécieront. Les poussoirs en acier, comme le reste de la boîte, sont très proéminents pour faciliter le déclenchement. Le verre saphir frontal est doublement incurvé et traité antireflets. Tertio, la Seiko SRQ023 (42 mm) est montée d'office avec un bracelet en crocodile, un cuir très élégant mais qui fait vite grimper la facture. Bref, pour toutes ces raisons, ce chronographe Seiko justifie, selon nous, les 2.650 € auxquels il est affiché.

Photo de Sylvain Vétaux

posté par :
Sylvain Vétaux

Réagissez

Commentaire(s)1

dimanche 28 mai 2017 à 00:08 valette dit : au fait a quand un article sur un aspirateur