F1 - Comment Force India a gâché ses chances

F1 - Comment Force India a gâché une chance de podium à Montréal

Esteban Ocon pense qu'il avait le rythme pour finir sur le podium à Montréal. Force India pense avoir mal géré une séquence avec Sergio Pérez.

Mésentente chez Force India. En fin de course à Montréal, Sergio Pérez et Esteban Ocon semblaient plus rapides que Daniel Ricciardo, mais ils n'ont pas réussi à le doubler. Force India a proposé à Pérez de laisser passer Ocon, pour qu'il essaye à son tour de dépasser Ricciardo, et que le Français rende la position en cas d'échec. Ocon avait en plus l'avantage de pneus plus frais, grâce à un arrêt plus tardif.

Pérez a refusé. La raison ? Les trois pilotes revenaient dans le trafic et Pérez voulait en profiter pour doubler Ricciardo. Il pensait qu'il était injuste de laisser cette opportunité à Ocon, alors qu'il n'avait pas pu en bénéficier lui-même. Force India assure que Pérez n'a pas refusé une consigne, mais qu'il a voulu retarder la demande de l'équipe.

« Nous ne lui avons jamais donné de consigne, » a insisté Otmar Szafnauer, le responsable des opérations de Force India, sur ESPN. « Nous avons eu la discussion et Checo a dit que le trafic arrivait et qu’il fallait lui laisser une autre chance. Il faut se rappeler que Checo économisait ses pneus derrière Ricciardo. Il est intelligent et il sait que s’il ne peut pas doubler, il préserve ses pneus pour le moment où il y aura une opportunité. »

« Il a dit "Laissez moi ma chance et quand le trafic arrivera, j’essaierai et si je n’y arrive pas, je donnerai ma place", mais à ce moment là c’était trop tard. »

Force India a accepté la demande de Pérez, pour trois tours. Mais la marge de manoeuvre de l'équipe était limitée. Très vite, Sebastian Vettel est revenu sur les deux pilotes.

« L’option que nous avons présentée à Sergio était de prendre trois tours pour essayer de doubler, et si ça ne marchait pas, d’échanger les places, » précise Szafnauer. « Dans ces trois tours, il a essayé et les Ferrari sont revenues. Donc l’échange était impossible à cause des Ferrari. »

Vettel a finalement doublé Ocon puis Pérez. Alors qu'un podium était possible, Pérez a pris la cinquième place, devant Ocon.

Ocon pense qu'il pouvait doubler Ricciardo

Esteban Ocon pense qu'il avait une chance de finir sur le podium. Ses pneus neufs lui donnaient un meilleur rythme que Sergio Pérez.

« Il va falloir qu’on discute un peu avec l’équipe, » a déclaré le Français dans Formula One sur Canal +. « J’avais beaucoup plus de vitesse. J’aurais au moins pu tenter de doubler Ricciardo. Je pense que j’aurais pu le faire. Mais bon, c’est comme ça. »

Il est convaincu qu’il avait de meilleures chances de doubler Daniel Ricciardo : « Avec le déficit qu’il a en ligne droite, j’aurais pu le tenter. J’allais sept ou huit dixièmes plus vite que Sergio. C’était à tenter. »

Pendant la course, Ocon ignorait les discussions entre Pérez et l’équipe : « Je viens de l’apprendre. Du coup, il y a des choses à discuter. C’est la course, c’est comme ça, il n’y a pas de copain. »

Une stratégie à revoir

Force India estime maintenant qu'il aurait fallu échanger les places entre les deux pilotes dès qu'Esteban Ocon est revenu au contact de Sergio Pérez.

« Si nous refaisons la course maintenant, le recul est merveilleux et nous avons plus d’informations, » souligne Szafnauer. « J’échangerai peut-être leurs places plus tôt, quand les Ferrari se sont arrêtées, parce qu’ensuite c’est facile, on peut tenter sa chance et on a encore les pneus en température, il n’y a pas de risque derrière si ça ne marche pas, et on peut encore échanger les places. »

Vijay Mallya pense que cet épisode montre que de nouvelles procédures doivent être mises en place : « Notre politique de ne pas avoir de consignes d’équipe reste en place, mais je vais préciser un cadre pour que l’équipe décroche le meilleur résultat, » a précisé le patron de l’équipe sur Twitter.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)4

mardi 13 juin 2017 à 23:47 Rigobobo dit : Que de langue de bois pour protéger Perez qui finance en bonne partie l'écurie avec son copain milliardaire. Quand Vettel revient Ocon attaque et se fait tasser par Perez. Résultat Vettel passe Ocon dans la ligne droite suivante. Le tour d'après aucun mouvement de Perez sur Vettel. Curieux...

mardi 13 juin 2017 à 14:15 Juju dit : Je n'estime pas qu'il y ait une erreur de course de la part de Pérez, il défendait sa place et pensait pouvoir doubler c'est légitime surtout qu'il voyait que le trafic était à portée ! Mais en face Ricciardo a été exemplaire et l'ingénieur de course de Pérez aurait dû noter que les Ferrari remontaient donc que ce qu'il pensait ne marcherait pas, c'est une erreur des stands à mon sens

mardi 13 juin 2017 à 11:03 leon dit : PERE Z montre ses limites et face au protégé de MERCEDES , son avenir me parait incertain

mardi 13 juin 2017 à 10:28 AS terix dit : alala y a plus qu'à