Brabus et la Mercedes Classe E : breaks gonflés !

Brabus propose des Mercedes Classe E break gonflées

Le préparateur allemand Brabus, spécialisé dans la modification de Mercedes, s'attaque au break Classe E, en essence comme en Diesel.

La Mercedes Classe E offre un confort royal à ses occupants, mais vous la trouvez peut-être un peu trop sage. Vous ne voulez pas pour autant des versions AMG E 63 et E 63 S, trop agressives ? Brabus, le préparateur de la marque à l'étoile, vous propose dans ce cas de nouveaux kits pour optimiser style et performances de la Classe E en version break.

Seuls quelques éléments changent, mais il s'en dégage une sportivité bien sensible. Principale indication sur cette puissance à peine dissimulée, les jantes. Forgées pour plus de légèreté, trois modèles sont disponibles (Monoblock F, R ou Y) dans des tailles allant jusqu'à 21 pouces. Avec une garde au sol plus basse de 30 mm et des passages de roue remplis de la sorte, le reste tient plus du détail. Bouclier avant plus sportif, becquet au sommet du hayon ou encore extracteur d'air. La ligne d'échappement comporte deux doubles sorties pour un son plus évocateur.

Hausses de puissance pour tous les moteurs

En fonction du moteur monté sous le capot, essence comme Diesel, l'augmentation de puissance varie. Le kit Brabus PowerXtra B20 booste le quatre cylindres essence de la E 200 de 41 ch pour atteindre les 225 ch.

Le PowerXtra B25 fait grimper le bloc de la E 250 à 245 ch (+ 34 ch) et 400 Nm de couple (+ 50 Nm). Le gain en performances permet des accélérations de 0 à 100 km/h en 7 s (- 1,3 s) et une vitesse de pointe de 245 km/h (+ 17 km/h).

Sur les motorisations Diesel, le pack Brabus PowerXtra D3 ajoute 27 chevaux à la E 220 d et porte sa puissance à 221 ch. Quant à la E 350 d, elle passe de 258 ch à 309 ch et gagne 100 Nm de couple pour afficher 720 Nm grâce à l'upgrade PowerXtra D6 S.

Le cas E 43

Le dernier kit d'optimisation, le Brabus PowerXtra B30-450, concerne la Mercedes-AMG E 43 de 401 ch. Avec un gain de 49 chevaux, le 0 à 100 km/h s'effectue en 4,4 s au lieu de 4,7 s mais la vitesse maximum reste inchangée car limitée électroniquement à 250 km/h. La base de travail étant plus sportive que les autres versions, l'évolution proposée sur la E 43 est en plus disponible avec un échappement à clapets actifs et commande au volant.

Pour accorder l'habitacle à ces modifications et lui donner une touche distinctive, quel que soit le kit choisi, la sellerie peut suivre le moindre de vos désirs, en choisissant la couleur de votre choix associée à du cuir ou de l'Alcantara. Les seuils de portes rétroéclairés peuvent de plus s'illuminer de 64 couleurs différentes.

Sachez enfin, si vous craignez pour la fiabilité de la mécanique, que Brabus a configuré ses systèmes pour qu'ils s'activent uniquement si toutes les données, telles que la température du moteur, le permettent.

Photo de Quentin Cazergues

posté par :
Quentin Cazergues

Réagissez