24H du Mans - La Toyota N°7 contrôle

24H du Mans - Après 5h00

La Toyota N°7 est en tête des 24 Heures du Mans après cinq heures de course, devant la N°8. La Porsche N°2 a perdu plus d'une heure.

La Toyota N°7 (Conway/Kobayashi/Sarrazin) contrôle en tête de la course. Elle a mené en début d'épreuve, devant la Porsche N°1 (Jani/Lotterer/Tandy) et la Toyota N°8 (Buemi/Davidson/Nakajima). Sébastien Buemi a doublé Neel Jani dans la première série d'arrêts. Une petite erreur de Mike Conway à la chicane Dunlop lui a permis de revenir au contact, et il l'a doublé à la fin du tour. Conway a repris l'avantage quelques tours plus tard.

L'écart est longtemps resté serré mais il a commencé à grandir. Après cinq heures de course, la Toyota N°7 a une trentaine sur la N°8. La Porsche N°1 est reléguée à plus d'une minute.

La Toyota N°9 (Lapierre/Kunimoto/Lopez) occupe la quatrième place, à plus d'une minute. Elle a gagné une place après les soucis de transmission à l'avant de la Porsche N°2 (Bernhard/Bamber/Hartley). Cette dernière est restée immobilisée 1h05 et elle a perdu 20 tours et tout espoir de victoire.

La CLM Nismo ByKolles (Webb/Kraihamer/Bonanomi), le dernier prototype engagé en LMP1, a abandonné. Oliver Webb a un contact dans le premier tour et il a crevé. Il a pu revenir aux stands et reprendre la piste, mais il a eu un problème sur son moteur après seulement six tours.

Une Aston Martin a un problème, l'autre mène en GTE Pro

L'ORECA-Gibson Vaillante Rebellion N°13 (Piquet/Heinemeier Hanson/Beche) mène en LMP2, devant l'autre voiture de l'équipe, la N°31 (Prost/Canal/Senna). La N°31 a pris la tête en début de course. Avec la N°13, Mathias Beche a doublé Nicolas Prost, mais la N°31 a repris l'avantage dans les stands. La N°13 est encore passée devant. L'ORECA-Gibson Manor TRS N°24 (Graves/Hirschi/Vergne) occupe la troisième place. L'Alpine-Gibson Signatech Matmut N°36 (Dumas/Menezes/Rao) a dû s'arrêter à cause d'un souci de boîte de vitesses. Elle a perdu une demi-heure. Elle avait déjà été retardée après une sortie de piste de Gustavo Menezes à Mulsanne. L'ORECA-Gibson G-Drive N°26 (Rusinov/Thiriet/Lynn), qui était en pole, a abandonné. Roman Rusinov a eu un accrochage avec Khaleed Al-Qubaisi, aligné dans la Porsche Proton (Bachler/Lemeret/Al Qubaisi), qui a aussi abandonné.

Au cap des cinq heures de course, le drapeau jaune a été déployé après un accident. Dans la ligne droite des Hunaudières, Matthieu Vaxivière, aligné dans l'ORECA-Gibson TDS (Perrodo/Vaxivière/Collard), s'est rabattu sur Pierre Kaffer, qui roulait dans la Ferrari Risi (Vilander/Fisichella/Kaffer). Kaffer a fait plusieurs tête-à-queue et il a percuté le rail. Il a abandonné.

En GTE Pro, l'Aston Martin N°95 (Thiim/Sorensen/Stanaway) qui menait en début d'épreuve a été retardée par une crevaison. Richie Stanaway a pu revenir aux stands et rester dans le tour. L'autre Aston Martin, la N°97 (Turner/Adam/Serra), est désormais en tête, devant la Ford Ganassi UK N°67 (Priaulx/Tincknell/Derani) et la Ford Ganassi UK N°66 (Mücke/Pla/Johnson).

Enfin, en GTE Am, l'Aston Martin (Dalla Lana/Lamy/Lauda) occupe la première place, devant la Ferrari JMW (Smith/Stevens/Vanthoor) et l'Aston Martin TF (Yoluc/Yankee/Bell).