F1 - Renault a une « grosse pression »

F1 - Renault est sous pression pour obtenir de meilleurs résultats

Renault a fait les investissements nécessaires dans son usine, mais le constructeur attend de meilleurs résultats. Nico Hülkenberg assume son rôle de leader.

Les progrès de Renault sont nets cette année. L'équipe française peut désormais se battre pour les points régulièrement. Le constructeur a renforcé son usine mais il est sous pression pour décrocher de meilleurs résultats.

« A l'usine, nous avons bien avancé, nous sommes complètement dans les temps par rapport à notre projet, » souligne Cyril Abiteboul, le directeur général de Renault Sport Racing, sur le site officiel de la F1. « Nous n'avons pas levé le pied dans les investissements. Nous avons 20% de personnel en plus à Enstone et un nouveau responsable de l'aérodynamique (Pete Machin) arrive dans deux semaines. »

« Donc pour l'usine, c'est fait. En piste, c'est plus difficile. Les résultats commencent à arriver. Il y a une grosse pression pour marquer plus de points. Aussi en raison de notre histoire. Mais nous savons (...) que ça prend un peu de temps. »

Hülkenberg a su s'imposer comme leader

Nico Hülkenberg a marqué l'intégralité des points de Renault depuis le début de la saison. L'Allemand assume à la perfection le statut de leader que l'équipe attendait de lui.

« Nico est un leader, » souligne Cyril Abiteboul. « Il mène l'équipe sous tous les angles possibles. Il est charismatique et il a une réputation fantastique. »

« Mais il doit aussi prouver sa valeur. Il est exactement comme nous en ce moment : nous avons un nom, et nous avons quelque chose à prouver. »

« Nous voulons tous les deux gagner des courses et nous battre pour le championnat dans les prochaines années. Et pour progresser aussi vite que possible, nous avions besoin d'un pilote capable de fixer les priorités et de donner un cap. Et il a tout ça. »