F1 - Stroll a pu faire des essais à Austin

F1 - Stroll a fait des essais à Austin

Lance Stroll a fait des essais à Austin après le Grand Prix du Canada, dans la Williams de la saison 2014. Il a pu progresser dans le travail de réglages.

Le premier podium de Lance Stroll à Bakou est en grande partie dû aux problèmes de nombreux leaders, mais les progrès du Canadien sont réels. Il est entré en Q3 et il a battu Felipe Massa en qualifications pour la première fois.

Ces progrès sont peut-être dus à des essais effectués à Austin quelques jours après Montréal. L'an dernier, son père, le milliardaire Lawrence Stroll, a financé des essais sur des circuits partout dans le monde, au volant d'une Williams de la saison 2014, afin de respecter les limitations sur les essais privés. C'est encore cette monoplace qui a servi à Austin, pour que Stroll puisse travailler sur les réglages.

« Ils ont fait des changements, ils ont un peu travaillé avec lui, » a expliqué Paddy Lowe, le directeur technique de Williams, à ESPN. « Nous sommes allés à Austin (...) pour des essais dans la voiture de 2014, (...) nous avons fait des expérimentations dans les réglages, en cherchant les différences entre ses réglages et ceux de Felipe (Massa). Une partie a servi ici (à Bakou) et je pense que ça l’aide vraiment. »

« (Les changements sont) des choses classiques, communes à toutes les voitures de courses en fait, juste pour voir comment nous configurons la voiture, ça l’a vraiment aidé. »

Stroll a réussi un très bon week-end

Après ses premiers points à Montréal, Lance Stroll a décroché son premier podium. Une performance impressionnante, après un week-end sans faute.

« Il a eu un week-end exceptionnel, » a souligné Paddy Lowe après l’arrivée. « Il a fait un sans faute dans chaque séance, il a évité les problèmes, il n’a pas eu le moindre incident et ça a continué en course. Il a été propre, il a eu un bon rythme et il a bien géré la voiture et les pneus. »

« C’était une belle bagarre à la fin et nous avons été très malchanceux de perdre la deuxième place. Le moment clé a été quand Valtteri (Bottas) a eu le DRS dans le dernier tour, ça a fait perdre la deuxième place à Lance. Mais nous sommes très contents de la troisième place. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)4

jeudi 29 juin 2017 à 15:00 Juju dit : Bien sur que l'argent l'a aidé, c'est connu. Pour autant, n'a-t-il aucun mérite? Arriveriez-vous au même palmarès dans les disciplines inférieures que lui avec le même budget? Auriez-vous tenu, à Bakou, pour finir sur le podium, avec le même budget? Ayrton Senna ou Nelson Piquet, issus également d'e familles extrêmement riches, n'avaient-ils, pour autant, aucun mérite? A croire que c'est en prenant l'argent de votre poche, qu'il a réussi à décrocher son volant.

mercredi 28 juin 2017 à 20:44 Jeff Pagani dit : Est ce que l'argent l'a aidé ? Non certainement pas... aucun mérite ce gamin !

mardi 27 juin 2017 à 15:57 Juju dit : Ca n'a rien à voir avec la super licence qui est fonction de points acquis dans les catégories inférieures en monoplace. Et ça, Stroll n'en manque pas. Les essais sont autorisés sur des monoplaces antérieures à 2015 pour rôder des pilotes (cf Kubica qui se teste, en ce moment sur une ancienne Lotus) ou tester de nouvelles configurations de pneus, comme on l'a vu l'année dernière.

mardi 27 juin 2017 à 12:08 avocado dit : Une question me vient quand à la légalité de cette procédure sinon à quoi sert la super licence qui permet d'accéder à la F1 si on n'a pas le niveau requis ?