Audi : retour des rumeurs sur une R8 propulsion

Audi R8 (2017) : indices sur une version propulsion

Audi Sport pourrait lancer une R8 à propulsion mais pas une version extrême de l'auto. Les SUV seraient plus importants.

Cela fait bien longtemps que les sportives Audi sont dotées de la transmission intégrale Quattro et pour cause, au-delà de l'aspect technique, elles étaient développées par la filiale sportive de la marque nommée Quattro. Cette dernière a récemment changé de nom pour s'appeler Audi Sport. Et il semblerait que cela ouvre la voie à des sportives Audi à deux roues motrices.

"Je pense que la transmission intégrale est un de nos points forts, mais elle ne doit pas nécessairement être partout. Si nous parlons de la R8, il y a là une opportunité pour faire quelque chose de différent, et nous travaillons actuellement sur des variantes... Mais en général, Quattro n'est pas une option pour nous, c'est indispensable", a déclaré Stephan Winkelmann, le patron d'Audi Sport, aux Britanniques de Top Gear.

Les SUV plus importants qu'une R8 extrême

Les propos de Winkelmann semblent annoncer assez clairement une R8 à propulsion. Rappelons que la R8 partage sa plateforme avec la Lamborghini Huracan, proposée en version deux roues motrices. Et avant de diriger Audi Sport, Winkelmann était à la tête du constructeur italien.

Cette R8 ne devrait pas être une version radiale de l'auto comme peut l'être la version Performante (à transmission intégrale) de la Huracan. Le dirigeant estime qu'il est plus important d'utiliser les ressources de la marque pour des SUV sportifs badgés "RS" que pour des sportives de niche. Il s'explique : "Une fois que vous avez créé une marque, vous devez créer une gamme. Nous avons la R8, et nous allons lancer des variantes aux orientations diverses. Mais nous devons créer une gamme qui se vende mieux à l'international qu'aujourd'hui." Winkelmann annonce en outre l'électrification des Audi sportives : "Nous sommes un petit constructeur, et nous devons préparer le navire à naviguer en eaux sûres. Cela veut dire faire différents pas vers l'électrification." Il se veut toutefois rassurant : "Nous n'arrêterons pas de faire 'les icones'. Elles font partie de ce que nous représentons. Il ne s'agit pas que de chiffres, mais d'émotions."

Photo de Maxime K

posté par :
Maxime K

Réagissez

Commentaire(s)7

lundi 03 juillet 2017 à 20:15 Whisky Essence dit : 😂😂 Audi a sauvé Lamborghini avec un V10 maison mais bien sur surtout quand le V10 est issue du V12 100% lamborghini qui est aujourd'hui encore toujours la même base issue des Diablo il est juste mis a jour et réalésé revu en profondeur certe mais toute la réussite d'audi c'est d'avoir créé la gallardo en utilisant le châssis de la diablo et le modernise ils ont fait un modèle plus abordable avec un moteur plus petit mais qui provient bien du V12...la R8 existe grace au chassis de lambo donc qui a servi a faire la gallardo et bien sur la R8 quand le concept car de la R8 est sortie c'etait même le V12 de 600ch sous le capot mais ils ont choisi le V8 maison et ensuite le V10 tiré du V12 certe Audi a sauvé Lambo, mais Audi doit sa reussite a un seul modèle de Lamborghini la Diablo qui leurs a fourni moteurs et châssis pour créé - Gallardo-Murcie-R8 pour chassis de lambo et R8 V10 pour le moteur -RS6 V10 aussi pour le moteur...

vendredi 30 juin 2017 à 06:08 asx dit : Et non, Audi a racheté Lambo et a fabriqué le V10 pour sauver lambo et ce depuis le début. Tu confonds avec le V12 inculte!

jeudi 29 juin 2017 à 22:27 asx dit : Ah, il y en a un qui s'y connaît... Blaireau c'est audi qui fait moteur boite trains roulant de la lambo et non pas le contraire

jeudi 29 juin 2017 à 20:41 à fond dit : Il y a seulement Alfa qui sait faire des propulsions.

jeudi 29 juin 2017 à 19:41 Audipowa dit : Mais pour le moment, la R8 a un moteur de Lambo :)

jeudi 29 juin 2017 à 18:26 totor dit : L'avenir des 4 roues motrices est une traction avant et moteur à électrique sur les roues arrières. L'abandon du Quattro sûrement, des propulsions en série chez Audi. Je doute. Ou alors sur les modèles sportifs bien spécifiques et qui devront être déployés sur plusieurs marques du groupe. Comme le fait, d'ailleurs, actuellement le groupe VW.

jeudi 29 juin 2017 à 13:19 cockernoir dit : Et avec le 2L TDI ?