La Peugeot 308 GTi restylée à l'essai

Toute la gamme 308 vient d'être restylée, y compris la GTi qui reste (malheureusement ?) à 270 ch. La voici à l'essai en vidéo.

Apparue en 2015, soit deux ans après les 308 « normales », la 308 GTi a droit comme les autres à un repoudrage de nez. La calandre et le capot reçoivent en effet l'essentiel des modifications de la voiture en adoptant une poupe plus proche de celle du 3008, le carton commercial de la marque. Mais, cruelle déception, la 308 GTi n'en profite pas pour se rapprocher des 300 ch, à l'heure où certaines rivales ont franchi cette barre symbolique (Leon Cupra et Civic Type R).

En attendant la Mégane IV RS ?

En fait, Peugeot n'a rien touché à la partie mécanique, ni au châssis, excellent au demeurant par son compromis. La donne reste donc inchangée et si vous voulez plus de sensations, tournez-vous vers la dernière Civic Type R, plus puissante mais aussi plus radicale. Le Leon joue pour sa part la carte du prix et du choix avec des Cupra berlines coupés ou breaks, à boîte manuelle ou DSG et 2 ou 4 roues motrices. Pour quasiment le même prix, Ford propose sa Focus RS et ses 350 ch distribués aux 4 roues.

Mais la rivale la plus attendue de cette 308 GTi reste la future Mégane RS, annoncé elle aussi à plus de 300 ch et avec 4 roues directrices pour la fin de l'année, qui devrait proposer deux types de châssis : l'un radical et l'autre plus polyvalent. Peut-être la 308 GTi proposera-t-elle une variante plus radicale à ce moment-là ? Nous, on aimerait bien...

Retrouvez notre premier essai de la Peugeot 308 GTi 2017 en vidéo.

Photo de Cyril Biotteau

posté par :
Cyril Biotteau

Réagissez

Commentaire(s)1

samedi 08 juillet 2017 à 13:56 r.burns dit : Ça confirme la volonté de PSA de ne pas investir dans les voitures sportives. Dont acte.