F1 - Silverstone va bien renégocier son contrat

F1 - Silverstone va renégocier son contrat avec la Formule 1

Silverstone a mis fin à son contrat avec la F1 après l'édition 2019 du Grand Prix de Grande-Bretagne. Le circuit veut négocier un nouveau contrat.

Comme prévu, Silverstone a décidé de mettre fin à son contrat avec la Formule 1. Le circuit été lié au championnat jusqu'en 2027, mais une clause lui permettait de mettre fin au contrat après l'édition 2019, avec pour condition de le faire avant l'édition 2017, prévue ce week-end.

En réalité, Silverstone ne renonce absolument pas à la F1. Le circuit veut avant tout se défaire du contact actuel, qui prévoit une hausse de 5% par an dans la somme versée au championnat. La somme devient trop élevée, même si le Grand Prix de Grande-Bretagne est l'événement sportif le plus populaire du pays, avec 350 000 spectateurs. Après deux saisons de pertes, de nouvelles négociations sont nécessaires pour le British Racing Drivers Club (BRDC), propriétaire de Silverstone.

« La décision a été prise parce que pour nous, l'organisation du Grand Prix de Grande-Bretagne n'est pas viable selon les termes du contrat actuel, » explique John Grant, le Président du BRDC. « Nous avons connu des pertes de 2,8 millions de livres (3,2 millions d'euros) en 2015 et de 4,8 millions de livres (5,4 millions d'euros) en 2016, et nous nous attendons à des pertes similaires cette année. »

« Nous avons atteint le point de basculement, où nous ne pouvons plus laisser notre passion pour le championnat déterminer nos choix. Ce serait non seulement risqué pour l'avenir de Silverstone et du BRDC, mais pour la communauté du sport automobile britannique, qui repose sur nous. »

Les négociations ont déjà débuté

Silverstone a déjà entamé des discussions avec Liberty pour signer un nouveau contrat. Le nouveau propriétaire de la F1 souhaite assurer la présence des courses historiques, ce qui joue en faveur de Silverstone, qui a accueilli la toute première course de l'histoire du championnat.

« Nous menons des discussions avec la nouvelle équipe de la F1 autour de Liberty pour voir comment une solution peut être trouvée, et nous mettons en avant plusieurs propositions qui, selon nous, assurerons la viabilité financière de l'événement à long terme, » souligne John Grant.

« Même si nous avons activé la clause de rupture, nous avons clairement dit que nous travaillons avec nos amis chez Liberty, afin de trouver une solution qui marche pour toutes les parties impliquées. Nous espérons qu'un accord peut encore être trouvé, pour assurer un avenir viable financièrement au Grand Prix à Silverstone, pour de nombreuses années. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez