F1 - La pénalité d'Alonso grimpe

F1 - Fernando Alonso voit sa pénalité grimper à Silverstone

Honda a changé de nouveaux éléments sur la monoplace de Fernando Alonso. Sa pénalité gonfle sur la grille de départ du Grand Prix de Grande-Bretagne.

Fernando Alonso sera en fond de grille à Silverstone. L'Espagnol avait déjà une pénalité de cinq places pour un changement de batterie de l'ERS. Honda a monté d'autres éléments dans de nouveaux exemplaires, ce qui augmente la pénalité.

Ce samedi, Alonso utilise son sixième moteur (cinq places), son huitième turbo (10 places, premier élément en autant d'exemplaires), son huitième MGU-H (cinq places) et son sixième MGU-K (cinq places).

Ces 25 places de pénalité supplémentaires portent le total à 30 pour Alonso.

Trois pilotes pénalisés

Il y aura trois pilotes pénalisés sur la grille. Valtteri Bottas a reçu une pénalité de cinq places pour un changement de boîte de vitesses. Daniel Ricciardo a reçu la même sanction.

Ces dernières semaines, le débat sur les pénalités sur la grille a été relancé. Elles sont très fréquentes et elles compliquent énormément la compréhension des qualifications.

Les plus complexes sont celles pour les groupes propulseur. Il est découpé en six éléments, tous limités à quatre exemplaires pour la saison. Le premier élément dans un cinquième exemplaire entraîne une pénalité de 10 places. Pour les autres éléments qui atteignent cinq exemplaires, la pénalité sera de cinq places. Le même principe est appliqué pour les sixièmes exemplaires, les septièmes exemplaires, etc. C'est pour cela que pour ses deux éléments qui atteignent huit exemplaires, Fernando Alonso a 10 places pour le premier et cinq places pour le second.

La FIA n'a pas émis de souhait de modifier le système des pénalités.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez