F1 - Massa ravi de sa remontée

F1 - Grande-Bretagne 2017 - La course - Williams

Felipe Massa est satisfait d'avoir fini dans les points à Silverstone. Lance Stroll a eu des soucis sur sa monoplace et il a terminé loin du top 10.

Felipe Massa était 10ème en début d'épreuve, après un bon départ. Il a été dépassé par Daniel Ricciardo. Il a pris l'avantage sur Stoffel Vandoorne dans les stands. Il a ensuite buté sur les pilotes Force India. Il prend finalement la 10ème place. Il est satisfait d'avoir pu remonter dans le top 10.

« Je suis vraiment content de la course et de finir 10ème après être parti 14ème, avoir pris un bon départ et eu un bon premier tour, » souligne le Brésilien. « Evidemment, le moment le plus difficile de la course a été quand j'essayais de doubler les Force India à la fin. J'étais plus rapide, mais peut-être pas assez pour avoir une chance de dépassement. »

« Je ne suis toujours pas satisfait des qualifications hier. Quand on part loin, ça complique vraiment les choses donc aujourd'hui nous aurions dû jouer plus de points. Malheureusement, partir 14ème nous en a empêchés, mais je suis content de ma course. »

« Nous devons juste faire en sorte que notre position de départ soit meilleure à la prochaine course. »

Stroll a eu un problème

Lance Stroll était 12ème dans les premiers tours. Il a été doublé par Daniel Ricciardo. Kevin Magnussen l'a dépassé dans les stands. Sa monoplace a eu des dégâts, visiblement sur un déflecteur. Suspectant un souci avec ses pneus, dont la dégradation devenait plus forte à l'arrière, il a fait un deuxième arrêt. Cela n'a rien changé et il a chuté au 16ème rang, sa position à l'arrivée.

« Ce n'était pas une bonne course pour nous, » admet Stroll. « Le départ a été bon et je suis remonté au 12ème rang. Le premier relais était également acceptable, puis dans le deuxième relais ce n'était pas mauvais. »

« Mais nous avons eu des dégâts ur la voiture, je crois que c'était un déflecteur cassé. J'ai commencé à sentir que ça n'allait pas, nous pensions que c'était les pneus donc je me suis arrêté. Mais ça n'a vraiment servi à rien et ça n'a fait que s'empirer. »

« J'ai vu l'arrivée mais les dégâts sur la voiture ont détruits notre course. Maintenant je pense juste à la Hongrie. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez