F1 - Ocon a résisté à la pression de Pérez

F1 - Grande-Bretagne 2017 - La course - Force India

Esteban Ocon a pris la huitième place au Grand Prix de Grande-Bretagne, en contenant à Sergio Pérez du début à la fin.

Esteban Ocon était sixième en début de course. Il a doublé sur Sergio Pérez et Nico Hülkenberg au départ, mais ce dernier est repassé devant lui à Stowe. Valtteri Bottas l’a aussi dépassé après quelques tours. Il était alors septième. Daniel Ricciardo l’a doublé après son arrêt. Il prend finalement la huitième place. Il est satisfait d'avoir contenu son équipier.

« J’ai pris un excellent départ, c’était comme avoir une quatre roues motrices, et j’ai gagné quelques places, mais j’en ai perdu une au profit d’Hülkenberg à la fin du premier tour, » décrit Ocon. « Après ça, j’ai eu une bonne bagarre avec mon équipier pendant la plus grande partie de l’après-midi et l’équipe nous a laissés nous battre, exactement comme au Canada. Sergio était rapide et il me mettait la pression, mais j’ai pu rester devant. »

« C’est très satisfaisant que nous marquions encore des points avec les deux voitures. Notre constance est notre force cette année, nous sommes performants sur tous les circuits et nous marquons des points. »

« Il faut que ça continue comme ça dans la deuxième moitié de l’année. »

Pérez un peu déçu

Sergio Pérez était huitième dans les premiers tours, après avoir été dépassé par Esteban Ocon et Valtteri Bottas au départ. Il a été dépassé par Daniel Ricciardo après les passages aux stands. Il termine au neuvième rang. Il n'a jamais pu attaquer Ocon, mais il pense que la Force India pouvait faire mieux.

« Ca a été une course difficile et j’ai l’impression que nous n’avons pas montré nos vraies performances, » déplore le Mexicain. « Nous aurions dû finir plus haut, mais au final nous prenons quand même des points avec les deux voitures. »

« J’ai eu un mauvais départ et ça a compromis le reste de l’après-midi, parce que je n’ai pas pu le compenser. C’est l’une des pistes les plus dures pour doubler, et même si j’ai passé toute la course dans la zone du DRS derrière Esteban, je n’ai jamais eu de vraie chance de le doubler. Être si proche de la voiture devant endommage les pneus et ça m’a fait perdre beaucoup d’appuis, donc je ne pouvais rien faire. »

« On peut revoir la course et je pense qu’on aurait pu faire des choses différemment, mais c’est toujours facile à dire après l’arrivée. »

« Nous arrivons à la mi-saison, je suis satisfait de nos performances. L’équipe a été vraiment bonne et j’espère que nous pourrons retrouver notre vrai niveau à la prochaine course et après la pause. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez