Les résultats du week-end en sport auto

Hamilton gagne à Silverstone, la Porsche N°2 s'impose au Nürburgring

VIDEOS. Lewis Hamilton a dominé en Grande-Bretagne, la Porsche N°2 a bénéficié de consignes aux 6H du Nürburgring, et Sam Bird a fait le doublé à New York.

Lewis Hamilton a remporté le Grand Prix de Grande-Bretagne. L'Anglais a mené de bout en bout, après être parti depuis la pole. Il a devancé Valtteri Bottas, qui a réussi une belle remontée depuis la neuvième place, et Kimi Räikkönen, deuxième avant un problème sur son pneu avant-gauche en fin d'épreuve. Le pilote Ferrari a dû repasser aux stands.

Max Verstappen a pris la quatrième place, devant Daniel Ricciardo, auteur d'une superbe remontée, avec de nombreux dépassements. Nico Hülkenberg a terminé à la sixième place. Il a devancé Sebastian Vettel. Ce dernier a crevé à l'avant-gauche à deux tours de l'arrivée. Il était quatrième. Esteban Ocon a pris la huitième place, devant Sergio Pérez et Felipe Massa. Stoffel Vandoorne s'est classé au 11ème rang, Romain Grosjean au 13ème et Lance Stroll au 16ème. Fernando Alonso a abandonné suite à un problème sur le système de carburant, Carlos Sainz a eu un accident avec Daniil Kvyat dans le premier tour et Jolyon Palmer n'a pas pris le départ en raison d'un souci hydraulique.

Au championnat, Vettel n'a plus qu'un point d'avance sur Hamilton. Bottas est troisième, à 23 points.

- Hamilton impérial, Vettel perd gros
- Les moments forts de la course en vidéo

La Porsche N°2 profite des consignes au Nürburgring

Le championnat du monde a repris après les 24 Heures du Mans, pour les 6 Heures du Nürburgring. La Porsche N°2 de Timo Bernhard, Earl Bamber et Brendon Hartley s'est imposée grâce à une consigne d'équipe. La Toyota N°7 (Conway/Kobayashi/Lopez) était en pole et elle a mené en début d'épreuve. José-Maria Lopez a ensuite été doublé par les Porsche, qui ont dominé le reste de la course.

Les deux 919 Hybrid se sont échangées la tête plusieurs fois. En fin d'épreuve, la N°1 (Jani/Lotterer/Tandy) menait et Porsche a profité des derniers arrêts pour inverser les positions et donner la victoire à la N°2, qui mène le championnat. L'arrêt de la N°1 a été allongée pour que la N°2 se retrouve en tête. La N°1 a finalement pris la deuxième place, devant la Toyota N°7.

La Toyota N°8 (Buemi/Davidson/Nakajima) a été distancée avant même le départ. Sébastien Buemi, privé des courses de New York en Formule E pour cette manche, a eu un souci de pompe à carburant dans le tour de formation. La Toyota a immédiatement perdu cinq tours. Elle a pu remonter au cinquième rang.

L'ORECA-Gibson Jackie Chan DC N°38 de Ho-Pin Tung, Oliver Jarvis et Thomas Laurent s'est imposée en LMP2. Du côté du GTE Pro, la Ferrari AF Corse N°51 de James Calado et Alessandro Pier Guidi a gagné. Enfin, en GTE Am, la Porsche Dempsey-Proton de Christian Ried, Matteo Cairoli et Marvin Dienst a fini à la première place.

Au championnat, Porsche a 39,5 points d'avance sur Toyota. Chez les pilotes, Brendon Hartley, Timo Bernhard et Earl Bamber ont 30 points d'avance sur Anthony Davidson, Sébastien Buemi et Kazuki Nakajima, et 48 sur Ho-Pin Tung, Oliver Jarvis et Thomas Laurent.

- Les moments forts de la course en vidéo

Bird fait le doublé à New York

La Formule E était à New York. Sam Bird a gagné la première course. Alex Lynn était en pole mais Daniel Abt l'a doublé au départ. Bird a dépassé Lynn puis Abt, avec qui il avait eu un contact. Abt et Lynn ont perdu des places et ils ont fini par abandonner à cause de soucis techniques. Jean-Eric Vergne a pris la deuxième place, devant Stéphane Sarrazin. Lucas di Grassi a terminé au quatrième rang, devant Oliver Turvey, Pierre Gasly et Nicolas Prost. Nelson Piquet a pris la 11ème place et Tom Dillmann la 13ème. Ce dernier était septième à l'entame du dernier tour, mais il a eu un problème. Felix Rosenqvist a fait un tête-à-queue et il a cassé son aileron arrière, alors qu'il était sixième. Il a terminé au 15ème rang. Nick Heidfeld et Jérôme d'Ambrosio ont abandonné à cause de soucis techniques.

Sam Bird s'est encore imposé dans la deuxième manche. Il était en pole mais Felix Rosenqvist l'a doublé au départ. Bird a repris l'avantage après quelques tours et il a mené jusqu'à l'arrivée. Il a devancé Felix Rosenqvist et Nick Heidfeld à l'arrivée. Pierre Gasly a pris la quatrième place, malgré un accident dans le dernier virage. Le Français, qui faisait ses débuts ce week-end, a devancé Lucas di Grassi, Nicolas Prost, Tom Dillmann et Jean-Eric Vergne. Ce dernier a dû passer aux stands en début de course, après un contact, alors qu'il était troisième. Robin Frijns a terminé au neuvième rang, devant Jérôme d'Ambrosio, auteur d'un tête-à-queue. Stéphane Sarrazin s'est classé au 12ème rang, devant Loïc Duval. Nelson Piquet a fini à la 16ème place. Daniel Abt a abandonné.

Sébastien Buemi, absent ce week-end puisque Toyota l'a retenu au Nürburgring dans le WEC, conserve 10 points d'avance sur di Grassi et 53 sur Rosenqvist.

- Course 1: Bird s'impose devant Vergne à New York
- Course 2: Bird s'offre le doublé à New York
- Les moments forts de la course 1 en vidéo
- Les moments forts de la course 2 en vidéo

Leclerc et Latifi vainqueurs à Silverstone

La Formule 2 était elle aussi à Silverstone. Charles Leclerc a gagné la première course. Il a mené de bout en bout, même si sa monoplace a laissé échapper de la fumée avant son arrêt. Il a devancé Norman Nato et Oliver Rowland. Artem Markelov a terminé au quatrième rang, devant Sergio Canamasas, Luca Ghiotto, Jordan King et Nicholas Latifi. Louis Deletraz s'est classé au 12ème rang. Alexander Albon a fini à la 18ème place. Nyck de Vries a abandonné à cause d'une perte de puissance avant le départ.

Nicholas Latifi a gagné la deuxième manche. Il était en pole et il a mené de bout en bout. Luca Ghiotto a pris la deuxième place. Oliver Rowland était troisième en début de course. Après une intervention de la voiture de sécurité, la course a été relancée pour un tour. Rowland a été doublé par Artem Markelov dans ce dernier tour. Markelov a donc pris la troisième place. Rowland a vu l'arrivée au quatrième rang mais il a reçu une pénalité de cinq secondes, pour avoir forcé Markelov a passer dans l'herbe dans le premier tour. Sergio Canamasas a été classé au quatrième rang, après avoir doublé Charles Leclerc, finalement cinquième, à la toute dernière chicane. Leclerc avait pris l'avantage sur Canamasas plus tôt dans la course. Norman Nato a terminé au sixième rang, devant Nyck de Vries et Nobuharu Matsushita. Rowland s'est retrouvé 10ème après sa pénalité. Louis Deletraz a terminé au 14ème rang.

Au championnat, Leclerc a 67 points d'avance sur Markelov et 71 sur Rowland.

Isaakyan et Palou remportent les courses du Nürburgring

La Formula V8 3.5 était au Nürburgring. Matevos Isaakyan a gagné la première manche. Alex Palou était en pole devant Pietro Fittipaldi mais Isaakyan, troisième sur la grille, les a doublés dès le départ. Palou et Fittipaldi se sont accrochés dans le premier tour. Le premier a dû changer d'aileron avant et le second a chuté au septième rang. Isaakyan n'a pas été menacé à l'avant. Il s'est imposé devant Alfonso Celis et Egor Orudzhev. Roy Nissany s'est classé au quatrième rang, devant Yu Kanamaru, René Binder, Pietro Fittipaldi et Diego Menchaca. Palou a fini à la 11ème position.

Alex Palou a gagné la deuxième course. Il était en pole sur une piste humide. Il a gardé la tête en début d'épreuve. La piste a commencé à s'assécher et Matevos Isaakyan est passé sur les slicks avant le leader. Quand Palou est passé aux stands, il n'était plus que deuxième, mais Isaakyan a fait une erreur, ce qui a rendu la tête à Palou. Ce dernier s'est imposé. Konstantin Tereschenko a aussi doublé Isaakyan quelques tours plus tard, mais il a reçu une pénalité de 10 secondes pour avoir roulé sur la ligne blanche à la sortie des stands. Isaakyan a récupéré la deuxième place. Egor Orudzhev, qui avait aussi changé de pneus tôt, a pris la troisième place. Tereschenko a finalement été classé au quatrième rang, devant Roy Nissany, Pietro Fittipaldi, Yu Kanamaru, Alonso Celis, René Binder et Diego Menchaca.

Isaakyan prend la tête du championnat avec cinq points d'avance sur Fittipaldi, l'ancien leader, et huit sur Orudzhev.

- La course 1 en vidéo
- La course 2 en vidéo

Russell et Alesi gagnent à Silverstone

Le GP3 était également à Silverstone. George Russell a gagné la première course. Il était en pole mais Antoine Hubert l'a doublé au départ. Russell a repris l'avantage après quelques tours. Il a mené jusqu'à l'arrivée, pour s'imposer devant le Français. La lutte pour la troisième place a été animée. Niko Kari a longtemps occupé la position mais il a été doublé par Alessio Lorandi après une intervention de la voiture de sécurité virtuelle. Lorandi a terminé au troisième rang. Dorian Boccolacci et Jack Aitken ont aussi doublé Kari en fin d'épreuve. Boccolacci a eu un contact avec Kari. Le Français a vu l'arrivée à la quatrième place mais le contact lui a ensuite valu une pénalité de cinq secondes. Aitken a été classé au quatrième rang, devant Kari, Arjun Maini, Giuliano Alesi et Boccolacci. Julien Falchero a terminé au 10ème rang. Nirei Fukuzumi a abandonné à cause d'un problème dans le premier tour. Ryan Tveter a aussi dû abandonner à cause d'un souci technique.

Giuliano Alesi a remporté la deuxième course. Dorian Bocolacci était en pole grâce à sa pénalité, mais il n'a pas pu prendre le départ. Alesi était donc à la première place. Il a conservé sa position au départ. Le fils de Jean Alesi a résisté à Jack Aitken durant toute l'épreuve pour décrocher son premier succès, devant son rival. Niko Kari a complété le podium. George Russell a pris la quatrième place, devant Arjun Maini, Alessio Lorandi, Kevin Jörg et Antoine Hubert. Nirei Fukuzumi a vu l'arrivée au 14ème rang mais il a reçu une pénalité de 10 secondes pour un dépassement sous régime de voiture de sécurité, ce qui l'a relègué à la 18ème place. Julien Falchero a abandonné suite à un accrochage avec Steijn Schothorst.

Russell prend la tête du championnat, avec 35 points d'avance sur Hubert et 38 sur Fukuzumi.

Ehrlacher et Michelisz vainqueurs à Termas de Rio Hondo

Le WTCC était à Termas de Rio Hondo. Yann Erhlacher a gagné la première course. Le neveu d'Yvan Muller était en pole. Max Chilton l'a doublé au départ mais avec un contact, qui a ensuite valu cinq secondes de pénalité à l'Anglais. Chilton a passé la ligne d'arrivée en tête mais avec sa pénalité, c'est Ehrlacher qui a récupéré la victoire. Mehdi Bennani a été classé au deuxième rang, devant Esteban Guerrieri. Chilton s'est retrouvé quatrième, devant Tiago Monteiro, Thed Björk, Rob Huff et John Filippi. Norbert Michelisz a pris la 14ème place, après avoir crevé dans le premier tour, suite à un contact avec Monteiro. Nicky Catsburg a abandonné à cause d'une crevaison à l'avant-gauche, alors qu'il était cinquième.

Norbert Michelisz a gagné la deuxième manche. Nicky Catsburg était en pole et il a gardé la tête au départ, devant Michelisz. Catsburg a creusé un petit écart mais il a encore crevé à l'avant-gauche. Michelisz a récupéré la tête et il a mené jusqu'à l'arrivée. Tiago Monteiro a pris la deuxième place, devant Thed Björk. Esteban Guerrieri s'est classé au quatrième rang, devant Mehdi Bennani, Nestor Girolami, Tom Chilton et Yann Ehrlacher. Rob Huff a pris la neuvième place, devant Tom Coronel. John Filippi s'est classé au 12ème rang. Catsburg a finalement pris la 16ème place.

Au championnat, Monteiro a désormais 12 points d'avance sur Björk et 29 sur Michelisz.

- Les moments forts de la course 1 en vidéo
- Les moments forts de la course 2 en vidéo

Newgarden vainqueur à Toronton

L'IndyCar était dans les rues de Toronto. Josef Newgarden s'est imposé. Simon Pagenaud était en pole mais Helio Castroneves l'a doublé au départ. Newgarden a pris la tête grâce à un drapeau jaune. Il s'est arrêté un tour avant qu'il soit déployé et il a hérité de la première place quand les autres pilotes sont passés aux stands. Il a mené jusqu'à l'arrivée, pour s'imposer devant Alexander Rossi et James Hinchcliffe.

Marco Andretti a pris la quatrième place, devant Simon Pagenaud, Ryan Hunter-Reay, Max Chilton et Helio Castroneves, qui n'a jamais pu remonter. Graham Rahal s'est classé au 10ème rang, devant Scott Dixon, qui a eu une course difficile. Il a perdu du temps dans un contact avec Will Power au départ. Le frein avant-gauche a dû être remplacé. Le Néo-Zélandais a ensuite été pénalisé pour être resté dans les stands alors que l'allée était fermée. Takuma Sato a fini à la 16ème place et Tony Kanaan la 19ème, après un contact avec le mur, qui a provoqué le drapeau jaune à l'origine de la victoire de Newgarden. Power a abandonné après l'accrochage avec Dixon.

Au championnat, Dixon conserve trois points d'avance sur Castroneves et 19 sur Pagenaud.

- Les moments forts de la course en vidéo

Et aussi...

La Monster Energy NASCAR Cup était à Loudon. Denny Hamlin a enfin offert à Joe Gibbs Racing son premier succès de l'année, en contenant Kyle Larson dans les derniers tours. Martin Truex Jr a pris la troisième place. Il a crevé mais il est immédiatement passé aux stands et cela ne lui a pas fait perdre de temps. Jimmie Johnson a pris la 10ème place et Kyle Busch la 12ème, après deux pénalités pour des excès de vitesse dans les stands. Dale Earnhardt Jr s'est classé au 18ème rang.

- Les moments forts de la course en vidéo

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)1

mardi 18 juillet 2017 à 12:20 Peliccio dit : Qui s'en fout des formules E ? Je n'ai personnellement jamais été attiré par les autos tamponneuses.