F1 - Mexico sera sous le signe du Jour des morts

F1 - Le Grand Prix du Mexique sera sous le signe du Jour des morts

Le Grand Prix du Mexique souhaite organiser des événements autour du Jour des Morts, une fête très joyeuse dans le pays.

Depuis son retour au calendrier il y a deux ans, le Grand Prix du Mexique a lieu aux alentours de la Jour des morts, une tradition très présente dans le pays. Cette période est très festive : les cérémonies sont joyeuses et des offrandes sont organisées. Cette fête se caractérise aussi par les maquillages, comme ceux qu'on arboré les pilotes Red Bull le jeudi à Mexico l'an dernier. Daniel Ricciardo avait aussi participé à des célébrations avant le début week-end.

Cette année, le Jour des morts sera le jeudi après la course. Les organisateurs du Grand Prix du Mexique souhaite intégrer cette culture au week-end de course.

« Cette année, nous voulons un peu plus mettre l’accent sur le Jour des morts, » a déclaré Rodrigo Sanchez, le responsable marketing du GP du Mexique, à Reuters. « Depuis la première année, nous pensons à des choses. »

Mexico se pose des questions sur la perception à l'étranger

Le rapport à la mort est très différent selon les cultures et Mexico prend le risque d'organiser des événements qui pourraient troubler le public étranger. Le défi sera donc de faire découvrir la culture mexicaine autour du Jour des morts.

« Nous ne savons pas vraiment comment cela sera perçu à l’international, parce qu’évidemment c’est un championnat qui a sa part de risques, » reconnaît Rodrigo Sanchez. Il espère réussir à « créer un pont et trouver une connexion entre la Formule 1, le sport automobile et le Jour des morts. »

Par le passé, Mexico a fait référence à un autre symbole culturel du Mexique, la Lucha Libre, le catch mexicain. En 2015, Lewis Hamilton s'était invité dans un match et chaque pilote avait reçu l'un des célèbres masques de ce sport, aux couleurs de son casque.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)1

vendredi 21 juillet 2017 à 20:24 leon dit : Vraiment morbide ; Ce circuit porte le glorieux nom des frères RODRIGUEZ dont l'un s'est tué sur ce meme circuit lors des essais du grand prix en 61 ou 62 .