Publié le 27/07/2017 à 16:34

F1 - Sauber et Honda annulent leur accord

F1 - Sauber et Honda annulent leur contrat pour 2018

Sauber et Honda ont confirmé l'annulation de leur accord pour la saison 2018. Sauber devrait prolonger avec Ferrari, et l'avenir de Honda est très flou.

Le divorce est prononcé avant même que le mariage ne soit consommé. Comme cela était pressenti, Sauber a annoncé l'annulation de son accord avec Honda, qui devait lui fournir son moteur à partir de la saison 2018.

« C'est vraiment dommage de devoir annuler la collaboration qui était prévue avec Honda, » assure Frédéric Vasseur, le patron de l'équipe. « Mais cette décision a été prise pour des raisons stratégiques, et dans l'intérêt de l'avenir de Sauber. Nous tenons à remercier Honda pour leur collaboration, et nous leur souhaitons le meilleur pour leur avenir en Formule 1. »

Vasseur ne détaille pas quelles sont les « raisons stratégiques » évoquées mais il a récemment estimé que le niveau de Honda « peut faire peur ». Ce dossier est le premier que le Français a dû traiter depuis son arrivée à la tête de l'équipe, il y a seulement 10 jours.

Honda était mécontent des choix de Sauber

C'est en fait Honda qui serait à l'origine de l'annulation de l'accord. Des rumeurs indiquaient que le motoriste était mécontent du départ de Monisha Kaltenborn, l'ancienne patronne de l'équipe. Honda confirme des divergences d'opinions.

« Nous avions établi une bonne relation avec Sauber, » indique Masashi Yamamoto, le responsable de Honda dans les sports mécaniques. « Mais durant les discussions après le changement de management au sein de l'équipe, nous avons trouvé un accord pour annuler le projet, en raison de divergences dans les directions à prendre pour les deux parties. »

« Nous tenons à remercier Sauber pour leur coopération, et nous leur souhaitons le meilleur pour leur avenir. »

L'avenir de Honda est très flou

Sauber se retrouve sans motoriste pour la saison prochaine. L'équipe n'a pas encore annoncé ses plans mais une prolongation avec Ferrari est l'option la plus probable.

Pour Honda, la fin de l'accord ouvre la porte à un départ. McLaren est désormais son seul partenaire et l'équipe anglaise songe à se séparer de son motoriste.

Mercedes et Ferrari seraient peu enclins à fournir McLaren, qui pourrait alors se tourner vers Renault.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)2

jeudi 27 juillet 2017 à 18:20 IXE dit : Preuve en est que Kaltenborn n'avait fait que des choix basés sur l'aspect financier et rien sur la stratégie d'évolution de l'équipe.

jeudi 27 juillet 2017 à 17:23 ouvrage.net dit : La mariée tait riche mais tellement laide, à cause des obligations conjugales sauber a décliné