24H du Mans - Porsche annonce son départ

24H du Mans - Porsche quitte l'endurance pour la Formule E

Porsche va quitter la catégorie LMP1 aux 24 Heures du Mans et dans le WEC à la fin de l'année. Le constructeur rejoint la Formule E, comme ses rivaux.

Très mauvaise nouvelle pour les 24 Heures du Mans. Un an après Audi, c'est au tour de Porsche de quitter la catégorie LMP1. Le constructeur, qui reste sur trois succès, va partir du WEC à la fin de l'année. Comme de nombreux concurrents, il va rejoindre la Formule E, à partir de la saison 2019/2020.

« Bâtir l'équipe Le Mans Prototype a été un défi de taille, » indique Fritz Enzinger, le vice-président du programme Porsche en LMP1. « Au fil des ans, nous avons réussi à constituer une équipe particulièrement performante qui a démontré son professionnalisme par ses nombreux succès. C'est une base saine sur laquelle nous pouvons construire l'avenir. »

« Je suis convaincu que nous réussirons à maintenir un tel niveau d'excellence en Formule E. Nous abordons ce nouveau défi avec confiance et enthousiasme. »

Porsche va maintenir son engagement en GT aux 24 Heures du Mans.

L'endurance à la croisée des chemins

L'ACO, qui organise les 24 Heures du Mans et le championnat du monde d'endurance, se retrouve dans une situation délicate. Toyota reste le seul constructeur en LMP1 et il pourrait partir aussi s'il n'a pas de concurrent. L'avenir de Toyota repose peut-être sur Peugeot, qui envisage un retour au Mans. Le départ de Porsche envoie un signal très négatif pour l'avenir du WEC. Les coûts ont explosé et de nouvelles mesures sont urgentes.

« L'Automobile Club de l'Ouest, promoteur du WEC, regrette ce départ précipité, comme la brutalité de cette décision de la part de ce constructeur couronné des plus beaux lauriers de l'Endurance, » précise l'ACO dans un communiqué.

« Pour autant l'ACO et la FIA, garantes de l'existence et de la qualité du championnat, se sont mises au travail sans délai pour proposer, dans les prochaines semaines à tous les acteurs de l'Endurance, les contours de la saison 2018 qui sera par ses nouveautés tout à fait exceptionnelle. »

Porsche croit en la Formule E

La Formule E fait en revanche le plein. Mercedes a annoncé son arrivée lundi et Audi et BMW viennent de renforcer leur engagement. Porsche mise sur le championnat de monoplaces électriques.

« La Formule E offre aux constructeurs une grande liberté pour le développement de nouvelles technologies, ce qui rend cette compétition particulièrement attractive à nos yeux, » souligne Michael Steiner, membre du Directoire de Porsche AG en charge de la Recherche & Développement.

« Porsche mise sur des concepts de motorisation alternatifs et innovants. Nous estimons que la Formule E constitue aujourd'hui la compétition par excellence pour développer des voitures à hautes performances en matière d'écocompatibilité, d'efficience et de durabilité. »

- La Formule E confirme son essor avec Mercedes

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)6

samedi 29 juillet 2017 à 10:20 Kenji dit : Je suis très déçu de la décision des dirigeants de Porsche ! La formule E, pour moi, ne présente aucun intérêt, et ne fait pas rêver... L'endurance en prend également un coup...

vendredi 28 juillet 2017 à 23:17 Juju dit : En attendant, c'est la catastrophe pour le WEC. Déjà, avec deux seuls constructeurs en LMP1, ce n'était pas très folichon, mais avec un seul, ça devient ridicule. Les LMP2 deviendront peut-être la catégorie phare, même si les teams ne font pas rêver, Alpine excepté. Heureusement, en GTE Pro et AM, c'est plus intéressant.

vendredi 28 juillet 2017 à 16:13 Fred dit : Du mal à croire dans se championnat de formula E, le développement va ici aussi devenir astronomique avec tout les constructeurs et de nouvelles technologies, le promoteur ne va pas offrir le championnat et les voitures pendant des années,

vendredi 28 juillet 2017 à 12:51 ludwig dit : il faut revoir ce championnat de toute urgence et surtout accepter les lmp 2 dpi mazda et cadillac et revoir les motorisations hybride

vendredi 28 juillet 2017 à 11:40 DEUDEUCHE Cocoricco 6 dit : misérables,quand les promoteurs ont faits ce championnat en concertation avec tous les constructeurs on devait avoir un championnat magnifique,maintenant qu'ils ont bien remplie leurs poches de bonbons ils se cassent tous comme des voleurs Peugeot compris

vendredi 28 juillet 2017 à 11:14 totor dit : les coûts ont explosés en endutance.. à cause de l'arrivée de l'hybridation pour être dans l'ère du temps. Hybridation compliquée à maintenir et très chère à faire à faire évoluer dans des courses d'endurance. La formule E, c'est tout l'inverse, car faire rouler des voitures 2 heures, c'est beaucoup plus simple avec la fée électrique. J'ai rarement vu une competition avec tant de marques prestigieuses et d'autres à venir qui le seront moins. Dacia ou lada vaincre devant Porsche, Merco, Lambo, Aston.. je ne comprend pas. Avoir un support commercial sportif avant le lancement de modèles electrique ?? Pas mieux, avec toutes ces marques, l'impact sera très faible. Alors ??