F1 - Pourquoi Sauber a rompu l'accord avec Honda

F1 - Sauber a rompu l'accord avec Honda à cause de doutes sur la boîte

C'est sont des doutes pour obtenir une boîte de vitesses qui ont poussé Sauber à rompre l'accord avec Honda, , plus que les performances et la fiabilité.

Sauber devait utiliser un moteur Honda en 2018. L'accord a finalement été annulé. Frédéric Vasseur estimait que les performances du moteur japonais « pouvaient faire peur », mais c'est surtout le risque de ne pas avoir de boîte de vitesses qui l'a poussé à annuler le contrat.

« Au delà des soucis que Honda traverse pour la fiabilité ou les performances, vu que je sais qu'ils finiront par revenir, pour nous la plus grosse inquiétude était que nous ne pouvions pas assumer la responsabilité de la boîte de vitesses, » explique le team manager de l'équipe sur le site officiel de la F1. « Nous n'avons pas les ressources, en interne, pour fabriquer notre propre boîte de vitesses, donc nous savions que nous pourrions avoir un accord avec quelqu'un. »

Ce quelqu'un aurait pu être McLaren, qui fabrique déjà une boîte adaptée au moteur Honda. Ces partenariats se sont vus par le passé, quand Red Bull fournissait à Caterham une boîte faite pour le moteur Renault, ou quand Williams vendait à Manor sa boîte adaptée au moteur Mercedes. Mais l'incertitude autour de l'accord entre McLaren et Honda a écarté cette option.

« Je n'étais pas certain que McLaren resterait avec Honda, » précise Vasseur. « Donc ça aurait pu créer une situation étrange : demander à McLaren de fournir une boîte pour un moteur Honda alors que McLaren pourrait elle-même utiliser un autre moteur. Ce genre de scénario ne me donnait pas confiance. Donc repenser l'accord avec Honda a été l'un des plus gros soucis chez Sauber. »

La décision devait être prise rapidement

L'annonce de la rupture du contrat entre Sauber et Honda a été faite 15 jours seulement après l'arrivée de Frédéric Vasseur à la tête de l'équipe. Il était urgent de prendre une décision.

« Sauber avait déjà commencé le travail sur la voiture de 2018 quand j'ai pris la décision, et c'est pour ça que la décision a été prise rapidement, pour ne pas gaspiller de l'argent dans des projets abandonnés, » précise Vasseur. « Le design était entamé, et ensuite il y avait la pause estivale, donc il fallait prendre la décision immédiatement. »

Sauber a finalement prolongé avec Ferrari, qui fournira sa boîte L'équipe peut maintenant concentrer sur ses progrès : « Le plus important est déjà fait : la décision sur le moteur, » estime Vasseur. « La seconde phase sera d'avoir une idée claire de toute l'entreprise, de bien comprendre ce qu'il se passe dans l'entreprise. Et je dois passer du temps avec les mecs à l'usine et en piste, pour voir ce que nous pouvons améliorer, dans tous les départements. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)1

dimanche 03 décembre 2017 à 06:16 Culasse dit : Les V6 Honda sont des bouses