F2 - Vidéo: La nouvelle F2 aura un halo

PHOTOS ET VIDEO. La F2 2018, la nouvelle monoplace de la Formule 2, a été dévoilée. Elle est équipée du halo et elle se rapproche de la Formule 1.

Laurent Mekies, le responsable de la sécurité de la FIA, avait promis l'arrivée du halo dans toutes les disciplines sanctionnées par la fédération. La Formule 1 ne sera donc pas la seule à adopter ce dispositif en 2018. La nouvelle Formule 2 (vidéo), dévoilée ce jeudi à Monza, est aussi équipée du halo.

- La FIA répond aux doutes sur le halo

La protection de la tête n'est pas la seule nouveauté de cette F2 2018, amenée à disputer trois saisons. Dallara, toujours en charge de la conception, a revu l'aérodynamique pour la rapprocher des changements imposés en F1 cette année. La largeur reste de 1900mm, mais la longueur passe de 5065mm à 5224mm. Le moteur évolue également. Le V8 4,0 litres atmosphérique laisse sa place à un V6 3,4 litres turbo, toujours développé par Mecachrome.

La monoplace proposera plusieurs systèmes, notamment pour gérer la voiture de sécurité virtuelle et le DRS. Le système électronique, fourni par Magnetti Marelli, a été modifié, avec pour but de diminuer les dépenses.

Une monoplace plus proche de la F1

Le but de celle F2 2018 était d'améliorer son esthétique et sa sécurité, mais aussi de la rapprocher de la Formule 1, pour que la Formule 2 reste le championnat référence auprès des jeunes pilotes.

« La voiture a été développée pour proposer une esthétique améliorée, tout en améliorant la sécurité pour quelle soit aux plus hauts niveaux en monoplace, et pour au final la rapprocher d'une Formule 1 moderne sur ces deux éléments, » précise Charlie Whiting, le responsable du département monoplaces de la FIA.

Bruno Michel, le patron du championnat, est ravi de ce rapprochement avec la F1 : « Tout d'abord, la F2 2018 correspond aux derniers standards de sécurité de la F1 : nous avons de bonnes références pour la sécurité, et c'était l'élément essentiel dans le processus de design, » explique le Français. « Je pense que la F2 2018 est la bonne voiture pour la prochaine étape de notre championnat, et qu'elle offrira aussi la bonne voiture pour la dernière étape dans l'échelon du sport automobile pour l'ambition de nos pilotes : une place en Formule 1. »

La F2 2018 a aussi pour but d'améliorer les course et de réduire les coûts : « Nous avons toujours voulu une voiture puissante, sûre et difficile à manier, qui favorise les dépassements, et grâce au nouvel ensemble aérodynamique, nous pensons que cette voiture va améliorer la course et offrir plus de divertissement, » souligne Michel. « Notre philosophie a toujours été de garantir aussi des coûts maitrisés aux équipes, et nous pensons que la F2 2018 continue à réduire les coûts opérationnels, et qu'elle offrira un package attractif à nos équipes. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)1

vendredi 01 septembre 2017 à 07:40 jpo dit : Si j'ai bien vu le moteur est un v6 turbo, je ne sais pas si ça va réduire les coûts?