Publié le 02/09/2017 à 01:08

WEC - Les 24H du Mans concluront la saison

WEC - Les 24 Heures du Mans seront la dernière course de la saison

Le calendrier du WEC se terminera désormais avec les 24 Heures du Mans. L'ACO a annoncé de nouvelles équivalences en LMP1.

Après le départ d'Audi et celui à venir de Porsche, l'endurance fait sa mue. L'Automobile Club de l'Ouest, organisateur des 24 Heures du Mans et coorganisateur du WEC, a annoncé de profonds changements, notamment dans le calendrier.

Le WEC va changer de forme. Le format des saisons annules va être abandonné pour des saisons étalées sur deux ans. Le but ? Conclure la saison avec les 24 Heures du Mans, la manche phare de l'année. Chaque saison débutera donc à l'automne et se terminera en juin.

La saison 2018-2019 servira de transition. Elle débutera en mai à Spa, comme une saison classique du WEC, et elle s'étalera jusqu'aux 24 Heures du Mans 2019. Pour maintenir des coûts sous contrôle, il y aura un total de huit courses, une de moins que cette année. Avec Spa et les 24 Heures du Mans à deux reprises dans ce calendrier, de nombreuses manches vont disparaître. Ce sera le cas du Nürburgring, de Mexico, d'Austin et de Sakhir.

Une manche de renom fait son retour dans un championnat directement lié à l'ACO, les 12 Heures de Sebring. Cette épreuve va cependant se dédoubler. Une course des 12 Heures de Sebring sera toujours organisée en IMSA WeatherTech, le principal championnat américain d'endurance... et deux heures après son arrivée suivra celle du WEC. La première course aura lieu de 10h00 à 22h00 et la seconde de 00h00 à 12h00.

L'ACO a également pris plusieurs mesures pour garantir une compétition en LMP1. Toyota est actuellement le seul grand constructeur engagé pour 2019. La catégorie LMP1-H, dans laquelle Porsche courait également, va disparaître et il ne subsistera qu'une grande catégorie LMP1, avec les équipes privées comme ByKolles. Des équivalences seront mises en place pour garantir un niveau de performance entre les prototypes hybrides, c'est à dire ceux de Toyota, et les non-hybrides, tous les autres. L'hybride gardera un avantage dans la consommation.

D'autres mesures seront prises, notamment pour réduire les essais.

Le calendrier 2018/2019 du WEC

06/04/2018: Prologue (Paul Ricard)
05/05/2018: 6 Heures de Spa-Francorchamps (Belgique)
16 et 17/06/2018: 24 Heures du Mans (France)
14/10/2018: 6 Heures de Fuji (Japon)
04/11/2018: 6 Heures de Shanghai (Chine)
Février 2019: Course à définir
15 et 16/03/2019: 12 Heures de Sebring (Etats-Unis)
04/05/2019: 6 Heures de Spa-Francorchamps (Belgique)
15 et 16/06/2019: 24 Heures du Mans (France)

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)1

samedi 02 septembre 2017 à 09:46 SAXO KIT-Cars96 dit : quel gâchis un championnat qui était promis à un bel avenir,à l'époque de la présentation les constructeurs présents (notamment Peugeot)avaient exigés des conditions sur mesures, la FOM a tout organisé dans leurs sens ,tout était magnifique pour nous faire un championnat de dingue,conclusion en l'espace de 4 ans tout le monde trahis le pacte et laisse un championnat en désuétude sans avenir vraiment dommage