Publié le 05/09/2017 à 10:24

F1 - Mercedes sera moins à l'aise à Singapour

F1 - Singapour sera plus dure pour Mercedes

Toto Wolff pense que Singapour conviendra moins à Mercedes qu'à Red Bull et Ferrari, qui n'a pas montré le niveau qu'il attendait à Monza.

Après une victoire obtenue dans la difficulté à Spa, Mercedes a été largement au dessus du lot à Monza. Ce circuit mettait en avant les qualités de son moteur mais aussi de son châssis, dont l'empattement long s'exprime mieux sur les pistes rapides que sur les circuits plus tortueux, comme Monaco ou Singapour, où l'empattement court de la Ferrari était un avantage.

Singapour, la dernière course urbaine de l'année, pourrait être moins favorable à Mercedes. Le circuit a plusieurs virages lents et l'équipe y a souffert il y a deux ans. Singapour avait sa seule course sans podium cette année là.

« Singapour n'a jamais été le meilleur des circuits pour nous par le passé, » rappelle Wolff sur le site officiel de la F1. « Nous étions extrêmement heureux de gagner la course l'an dernier, après avoir tant souffert en 2015. Je crois toujours vraiment que sur une piste, il y a des caractéristiques qui correspondent ou pas à une voiture, et on peut voir que cette année, les circuits lents, tortueux, ont mieux convenu à Red Bull et Ferrari, et les circuits à vitesse rapide ont été bons pour nous. »

« Mais je pense qu'il n'y a aucune tendance qu'on ne peut pas s'inverser. Plus on roule dans ces nouvelles voitures, plus on les apprend. Cela étant dit, je pense que Singapour serra l'un des week-ends les plus difficiles pour nous, plus que Monza, Spa ou Silverstone par exemple. Mais nous allons essayer de trouver le moyen d'être performants là-bas. »

Ferrari a fait moins bien que prévu

Si Mercedes a autant dominé à Monza, c'est aussi parce que Ferrari a été en dessous des attentes à domicile. Lewis Hamilton a été hué par une partie des supporters sur le podium, mais Toto Wolff attribue cette réaction à la déception autour des performances de la Scuderia.

« Les émotions sont fortes et quand on a une mauvaise journée, ce n'est pas facile à avaler, » estime Wolff. « Pour moi, Ferrari a fait une sorte de pas en arrière. Oui, nous avons été très bons, mais ils n'ont pas été aussi performants que ce que nous attendions. »

Sebastian Vettel n'a pas fini avec une grosse avance sur Daniel Ricciardo, qui partait en fond de grille et qui s'attendait à souffrir sur un circuit où la puissance compte beaucoup : « Que Red Bull soit partie à l'arrière de la grille et qu'ils finissent presque troisièmes, ça doit être très dur à avaler (pour Ferrari). »

Pour Hamilton, tout s'est passé à la perfection dans les deux dernières courses : « Budapest, la course avant la pause estivale, a été un moment difficile pour nous, » estime Wolff. « J'ai l'impression que cette course lui a permis de revenir plus fort et plus déterminé. Spa et Monza l'ont démontré. Allons à Singapour maintenant ! »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez