F1 - GP de France: Les places en vente en novembre

F1 - Les places du Grand Prix de France en vente en novembre

La billetterie du Grand Prix de France ouvrira mi-novembre. Tous les prix ne sont pas connus, mais il y aura des places à 20 euros pour le vendredi.

Le Grand Prix de France s'est dévoilé sur le circuit Paul Ricard ce mercredi, dans une grande conférence de presse sur le circuit. Christian Estrosi, Président de la région PACA et Président du GIP en charge de l'organisation de l'épreuve, a annoncé que la billetterie ouvrira mi-novembre, à une date qui n'est pas encore connue.

Mise à jour: La date d'ouverture de la billetterie est connue 
Mise à jour: GP de France: Les tarifs de la billetterie

Un billet à 150 euros, pour un accès à l'enceinte générale le samedi et le dimanche, sera mis en vente. Il pourra être utilisé par deux personnes différentes, une le samedi et l'autre le dimanche.

Pour les essais du vendredi, une tarification plus agressive, à 20 euros, sera mise en place. Les tarifs devraient dans leur ensemble être similaires à ceux des autres circuits européens.

L'organisation de l'épreuve, avec le soutien de la FIA, souhaite mobiliser la jeunesse, en permettant à des lycéens de participer à l'organisation de l'épreuve, prévue le 24 juin prochain.

- Le calendrier 2018 de la Formule 1
- Le tracé du Paul Ricard confirmé

L'identité visuelle dévoilée

L'organisation du Grand Prix de France a aussi dévoilé son identité visuelle, réalisée par l'agence La Fourmi, et l'affiche de la course.

Le logo reprend les lignes bleues qui font la singularité du circuit du Castellet dans ses dégagements, et il est accompagné de la phrase « Vivez la French course ».

Trois couleurs sont présentes : le bleu de la France, un magenta censé représenter le glamour, et le cyan du circuit et de la Côte-d'Azur. Les hashtags de la course, #VivezLaFrenchCourse et #FeelTheGlamOfSpeed, symbolisent cette volonté.

Le site GPFrance.com a ouvert ses portes. Il y a quelques jours, l'épreuve avait fait son arrivée sur les réseaux sociaux.

Un budget de 30 millions d'euros

L'organisation de la course coûtera 30 millions d'euros par an. Le budget prévoit des subventions des collectivités locales à hauteur de 14 millions d'euros, et des recettes directes de 16 à 17 millions d'euros. L'impact économique primaire est estimé à 38 millions d'euros, et l'impact économique global à 65 millions d'euros. Le Grand Prix devrait générer 500 emplois.

Ces projections ont été réalisées sur une base de 65 000 spectateurs. Pour formuler cette estimation, l'organisation a notamment relevé que chaque année, 20 000 français font le déplacement au Grand Prix d'Espagne, jusque là faute d'épreuve dans l'Hexagone. 

L'épreuve a pour but d'attirer des touristes. Le Grand Prix de France prévoit un tiers de spectateurs étrangers, qui passeront en moyenne quatre jours sur place. La région PACA est la deuxième région touristique de France, ce qui devrait favoriser la venue de spectateurs.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)1

dimanche 22 octobre 2017 à 12:40 Bab's dit : Attend les tarifs F1 Castellet Merci