La Lamborghini Aventador S Roadster (2017) est là!

Lamborghini Aventador S Roadster (2017) : infos, photos et prix

Lamborghini arrive sur le salon de Francfort 2017 avec la version Roadster de sa récente Aventador S. Elle en conserve ses 740 ch et ses évolutions techniques.

En terre allemande, le constructeur italien Lamborghini fera parler de lui lors du Salon de Francfort 2017 (du 14 au 24 septembre). Il y présentera la version découvrable de son Aventador S. La version coupé constituait une remise en forme de l’Aventador LP700-4 et lui faisait gagner 40 chevaux, des améliorations techniques et des lignes retouchées.

L’Aventador S Roadster ajoute à cela, la fonction décapsulage, grâce à un hardtop en carbone que l’on peut caser dans le petit coffre à l’avant. La pièce ne pèse même pas six kilos, et la voiture n’est que 50 kilos plus lourde que le coupé.

Par rapport à ce dernier, les performances sont quasi identiques avec une perte d’un dixième de seconde sur le 0 à 100 km/h et une vitesse maxi inchangée. Ce qui nous donne un joli résultat de 3 secondes sur le premier exercice et un non moins admirable 350 km/h sur le deuxième.

Une âme sous les lames

Le capot moteur se couvre de lames transversales noires séparées en deux par la carrosserie qui recouvre davantage la partie arrière que pour le coupé. Ces lames peuvent en option être choisies transparentes pour laisser apparaître le V12 6.5 qui résiste encore et toujours à l’appel de la turbocompression. Cela ne l’empêche pas d’imposer 740 chevaux et 690 Nm de couple aux quatre roues motrices et même directrices, pour suivre le rythme.

On retrouve également les suspensions magnétiques pilotées et le mode de conduite "EGO" qui permet un réglage personnalisé de la direction, des suspensions, de la motricité, et que l’on a découvert sur le coupé Aventador S.

Le petit plus

En retirant le toit, les occupants devraient apprécier le son généré par le moteur. Mais lorsque vient le moment de refermer la boîte à musique par le haut, il est toujours possible de reprendre une petite dose musicale supplémentaire en abaissant la lunette arrière électrique. Celle-ci fait également office de saute-vent.

Si le taureau de Sant’Agata Bolognese vous fait oublier tous les autres modèles sur le salon allemand, sachez qu’il vous sera possible d’en devenir le propriétaire en inscrivant la somme minimale de 313.666 € hors taxes sur votre chéquier. Les premiers exemplaires seront livrés en février 2018.

Photo de Quentin Cazergues

posté par :
Quentin Cazergues

Réagissez