La Renault Mégane RS (2017) en action !

VIDEO. Look, moteur, châssis...la nouvelle Renault Mégane RS se dévoile enfin sans détour et en mouvement.

Comme promis, Renault présente enfin dans les moindres détails la nouvelle Mégane RS, version sportive de sa compacte de quatrième génération. Découvrez-la en vidéo ! L'une des plus grandes inconnues était jusqu'à présent son moteur. Il s'agit d'un quatre-cylindres 1,8L turbo vraisemblablement repris de la dernière Alpine A110. Retravaillé par Renault Sport (culasse, admission, échappement...), il développe 280ch à 6.000 trs/mn et 390Nm de couple entre 2.400 trs/mn et 5.000 trs/mn. C'est moins que les Seat Leon Cupra ou Honda Civic Type R, mais Renault annonce d'ores et déjà une version Trophy de 300ch et 400Nm d'ici fin 2018 !

Pour la première fois, la Mégane RS peut être équipée d'une boîte à double embrayage EDC à six rapports. La transmission manuelle à six vitesses reste de série. Roues avant motrices et différentiel à glissement limité Torsen sont toujours de la partie. Malheureusement, Renault ne donne pour l'heure aucune performance chiffrée. Découvrez la Renault Mégane RS en action.

Un châssis prometteur

La nouvelle Mégane RS devra faire honneur à la solide réputation de ses devancières en termes de comportement. L'auto conserve un train avant à pivot découplé. Les amortisseurs reçoivent des butées hydrauliques. Comme la Mégane GT, la RS dispose de quatre roues directrices mais ses voies ont été élargies de 60mm à l'avant et 45mm à l'arrière. Elle repose sur des jantes de 18 ou 19 pouces suivant la version, abritant des freins mordus par des étriers Brembo. Les disques, de 355mm de diamètre à l'avant, peuvent être en alliage fonte/aluminium en option. L'auto est disponible en châssis Sport ou Cup au choix.

Cinq modes de conduite sont proposés : Comfort, Normal, Sport, Race et Perso, ce dernier permettant de combiner à l'envi les différents paramètres. Le système de télémétrie embarqué RS Monitor offre un mode Expert permettant de connecter une caméra pour en analyser les images, tandis qu'un site Internet dédié à la communauté Renault Sport permet aux conducteurs de partager en ligne leurs performances. Les aides à la conduite (freinage d'urgence automatique, surveillance de distance de sécurité...) sont désactivables via le système d'info-divertissement R-Link 2 à écran tactile de 8,7 pouces.

Muscle et rondeurs

Comme la Mégane standard, la RS troisième du nom n'est proposée qu'en cinq-portes. Elle se reconnaît à ses ailes élargies, son bouclier avant très ajouré comportant les feux additionnels RS Vision en forme de damiers comprenant antibrouillards, projecteurs longue-portée et éclairage directionnel, sa calandre en nid d'abeilles badgée "RS", les extracteurs de ses quatre ailes, son becquet de toit, son diffuseur intégrant une sortie d'échappement centrale ou encore le nouveau logo Renault Sport à deux losanges superposés, désormais commun aux voitures de sport et de course de la marque. La compacte inaugure une nouvelle teinte de carrosserie Orange Tonic.

L'habitacle reçoit une finition gris carbone et les sièges, dont la sellerie peut être en tissu ou en alcantara, une surpiqûre rouge. On remarque un pédalier en aluminium et un marqueur de point milieu sur le volant.

La nouvelle Renault Mégane RS sera commercialisée en décembre 2017 à des tarifs encore inconnus.

Photo de Maxime K

posté par :
Maxime K

Réagissez

Commentaire(s)8

mercredi 13 septembre 2017 à 14:25 Xav_S2000 sur YouTube dit : 40cv de plus ou de moins ne sont effectivement pas décisif. Par contre 150kg de plus, là ça commence à faire beaucoup ! Les moi de la physique sont ce qu'elles sont...

mercredi 13 septembre 2017 à 09:05 legars dit : Ah bon ? d'après vous c'est celle qui a plus de chevaux qui va plus vite ? Vous pensez que c'est aussi simple que ça ? que c'est une bête question mathématique, et vous pouvez l'affirmer sans avoir essayé ces voitures ?

mercredi 13 septembre 2017 à 08:36 Xav_S2000 sur Youtube dit : 280cv pour 1,5 tonnes, elle a peu de chance de faire de l'ombre à la Civic type R, qui pèse 150kg de moins et a 40cv de plus. Et se n'est pas les roues arrières directrices qui vont la sauver. De plus le 1,8l a forcément moins de puissance en réserve pour ceux qui voudraient optimiser sa cartographie.

mardi 12 septembre 2017 à 23:35 Poilàgratter dit : l développe 280ch à 6.000 trs/mn et 390Nm de couple entre 2.400 trs/mn et 5.000 trs/mn. C'est moins que les Seat Leon Cupra ou Honda Civic Type R. Mais c'est dernière tire leur puissance d'un deux litres, alors les puissance et couple spécifiques de la mégane sont bien supérieurs

mardi 12 septembre 2017 à 21:14 Simca R2 dit : Mégane RS. 308GTI. Génial les constructeurs Français chacun ses goûts mais au moins 2 voitures extraordinaires.

mardi 12 septembre 2017 à 20:22 Beurk dit : Ça ne vaut pas une Peugeot 308 GTi

mardi 12 septembre 2017 à 15:24 damien dit : elle serait mieux en 2 portes

mardi 12 septembre 2017 à 10:16 mika dit : juste magnifique vive les francaises!!