F1 - Vandoorne risque d'être pénalisé à Singapour

F1 - Stoffel Vandoorne pourrait être pénalisé au Grand Prix de Singapour

Stoffel Vandoorne pourrait être pénalisé de cinq places au Grand Prix de Singapour, s'il doit changer son MGU-K. McLaren espère éviter la pénalité.

McLaren a volontairement cumulé les pénalités au Grand Prix d'Italie, afin d'avoir assez de moteurs pour le Grand Prix de Singapour, où le manque de puissance du moteur Honda sera moins problématique.

Stoffel Vandoorne risque de ne pas en profiter. Le Belge a abandonné à Monza, à cause d'un souci de MGU-K, similaire à celui qu'il avait eu en qualifications. Honda essaie visiblement de le réparer mais si ce n'est pas possible, il devra en monter un nouveau, ce qui entraînerait une pénalité de cinq places.

« Singapour est l'une de nos meilleures chances de l'année, » indique Eric Boullier, le responsable de la compétition de McLaren.« Nous avons essayer d'éviter les pénalités qui pourraient nous perturber là-bas, et nous espérons qu'après l'abandon de Stoffel à Monza, nous n'aurons pas besoin de nouveaux éléments sur le groupe propulseur, même si ça reste à confirmer. »

Si Vandoorne change de MGU-K, ce sera son huitième de la saison. Il a déjà utilisé 10 turbos et 10 MGU-H. C'est pour cela qu'il ne serait pas pénalisé de 10 places, mais seulement de cinq.

Honda veut profiter du tracé de Singapour

Le Grand Prix de Singapour représente une véritable chance pour Honda. Comme Budapest, où McLaren a vécu son meilleur week-end de l'année, la puissance compte peu sur ce circuit.

« Nous restons sur un résultat décevant au Grand Prix d'Italie, mais c'est quand même positif d'avoir eu un bon rythme sur ce circuit gourmand en puissance, » souligne Yusuke Hasegawa, le responsable du projet F1 de Honda. « Le contraste entre l'autodrome Nazionale Monza et le circuit urbain de Marina Bay, avec ses virages étroits et lents, fait qu'il dépend moins de la puissance et ça joue plus sur nos forces, comme nous l'avons vu au Grand Prix de Hongrie cette saison. »

« L'équilibre général entre le groupe propulseur et le châssis (...) sera l'élément clé pour vivre un bon week-end, donc nos ingénieurs travaillent énormément pour préparer les meilleurs réglages. J'espère que nous pourrons offrir un bon package aux pilotes, afin qu'ils puissent être dans la lutte pour des points dont nous avons vraiment besoin. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)1

mardi 12 septembre 2017 à 21:34 ouvrage.net dit : le pilote est doublement pénalisé c'est ridicule...