F1 - Toro Rosso confirme l'accord avec Honda

F1 - Toro Rosso aura un moteur Honda en 2018

Toro Rosso a confirmé que Honda va devenir son motoriste en 2018, à la place de Renault. Le contrat porte sur plusieurs saisons.

La fin du partenariat entre McLaren et Honda et l'arrivée de Renault avec l'équipe anglaise a des conséquences pour Toro Rosso, puisque Honda fait le chemin inverse. Toro Rosso a rompu son accord avec Renault, un an plus tôt que prévu, et Honda sera son motoriste lors des prochaines saisons. La durée de l'accord n'a pas été précisée.

Honda a souffert depuis son retour en F1 en 2015, tant dans les performance que dans la fiabilité, mais le motoriste devrait apporter un soutien financier à Toro Rosso, alors que l'équipe devait payer son moteur Renault. « Dans l'équipe, tout le monde est impatient de travailler avec Honda, » assure Franz Tost, le patron de l'équipe. « C'est un défi passionnant et j'espère que les deux parties verrons un bel accord se développer. »

Tost s'appuie plus sur le passé de Honda que sur ses performances récentes : « Honda a une longue histoire en Formule 1, qui remonte à leur arrivée en 1964 avec leur propre équipe, et en tant que motoriste, ils ont remporté cinq championnats pilotes et six constructeurs. Cet héritage, ainsi que la confiance totale que nous faisons à Honda pour réussir, me font croire que nous aurons un bel avenir ensemble. »

James Key, le directeur technique de Toro Rosso, souhaitait que cet accord soit conclu rapidement, pour pouvoir modifier la monoplace 2018 en conséquence : « Nous sommes très heureux de notre nouveau partenariat avec Honda et des opportunités qu'il offre, et nous commençons à travailler immédiatement, » explique-t-il. « Il faudra adapter nos plans plutôt que tout changer et nous sommes dans le processus de replannification de nos activités de design et de production, en collaboration avec Honda, pour être certains de répondre aux délais. »

Honda pérennise sa présence

Honda espérait d'abord fournir McLaren et Sauber l'an prochain. Les deux accords ont été rompus, à cause du niveau du moteur pour McLaren, et d'incertitudes autour de la boîte de vitesses pour Sauber. Toro Rosso est un partenaire moins prestigieux que McLaren pour le constructeur, mais il lui permet de rester en Formule 1.

« Toro Rosso est une équipe expérimentée avec l'énergie de la jeunesse et l'habitude de faire naître les stars de l'avenir, » souligne Takahiro Hachigo, le Président de Honda Motor Co. Ltd. « Chez Honda, tout le monde est impatient de travailler avec Toro Rosso, et nous sommes ravis de débuter notre nouveau chapitre en Formule 1 avec eux. »

Les dirigeants de la F1 ont favorisé cet accord, pour pérenniser la présence de Honda : « Je tiens à remercier Liberty Media et la FIA pour leur coopération dans la réalisation de ce partenariat. »

Cet accord pourrait s'étendre à Red Bull en 2019, puisque Renault ne souhaiterait pas prolonger son accord avec l'équipe, prévu jusqu'à fin 2018.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez