F1 - Sainz rejoint Renault pour 2018

F1 - Carlos Sainz signe chez Renault pour 2018

Carlos Sainz a été confirmé chez Renault pour la saison 2018. L'Espagnol reste cependant lié à Red Bull à long terme.

Carlos Sainz va bien rejoindre Renault la saison prochaine. Le constructeur aurait fixé l'arrivée de L'Espagnol comme condition pour accepter de se séparer de Toro Rosso et de fournir McLaren. Sainz fera son arrivée en 2018, à la place de Jolyon Palmer, qui va bien finir la saison.

« Je suis très heureux de rejoindre Renault Sport Formula One Team, » déclare Sainz. « Être pilote de Formule 1 pour l'équipe officielle d'un constructeur est un honneur et j'espère répondre à la confiance de Renault avec de très bonnes performances sur la piste. La progression de Renault Sport Formula One Team est prometteuse et je suis fier de les rejoindre à un moment aussi important de leur histoire. Je suis impatient de travailler avec tout le monde à Enstone et à Viry, et de piloter aux côtés de Nico Hülkenberg. »

« J'ai toujours été proche de Renault, aussi bien au début de ma carrière qu'en Formule 1, et je connais leur motivation et leurs capacités. C'est le début d'un nouveau chapitre très excitant de ma carrière. »

Sainz est l'un des rares pilotes de la filière Red Bull, avec Sebastian Vettel, Christian Klien et Vitantonio Liuzzi, à trouver une place de titulaire dans une autre équipe, même s'il va rester lié à la boisson autrichienne : « Je voudrais remercier Red Bull pour leur confiance et leur support, et également pour me laisser saisir cette opportunité. Enfin, je veux vraiment remercier tous les gens qui travaillent chez Toro Rosso. C'est une fantastique équipe de professionnels et je leur souhaite le meilleur pour l'avenir. »

Renault voulait Sainz depuis plusieurs mois

L'intérêt de Renault pour Carlos Sainz était connu depuis plusieurs mois. Le constructeur pense qu'il formera un duo d'avenir avec Nico Hülkenberg.

« Carlos Sainz est un pilote très prometteur, » souligne Cyril Abiteboul, le directeur général de Renault Sport Racing. « Il est dans notre radar depuis un certain temps, plus particulièrement depuis ses succès dans les formules de promotion Renault. »

« C'est très positif pour nous d'être en mesure de confirmer Carlos pour 2018. C'est un choix en phase avec notre plan stratégique à moyen-terme. Nous avons le sentiment que Nico et Carlos seront complémentaires, sur la piste comme en dehors. Cette association devrait nous aider à progresser dans la hiérarchie. »

Jolyon Palmer va donc perdre sa place, mais comme il l'affirmait jeudi, il va finir la saison : « Nous devons aussi remercier Jolyon Palmer pour son travail continu avec l'équipe et ses efforts ces deux dernières saisons. C'est un pilote dévoué et nous lui souhaitons le meilleur pour la suite de sa carrière. »

Sainz reste lié à Red Bull

Carlos Sainz rejoint Renault... mais il ne quitte pas la filière Red Bull pour autant. Il reste sous contrat avec la marque, ce qui signifie qu'il pourrait toujours rejoindre Red Bull à moyen-terme.

« Je voudrais remercier Helmut Marko (le conseiller spécial de Red Bull) pour le prêt de Carlos, » indique Cyril Abiteboul.
Red Bull gardera un oeil sur Sainz :« Nous sommes heureux d'avoir trouvé un accord permettant à Carlos de piloter pour Renault Sport Formula One Team en 2018, » indique Marko. « Il a un énorme talent et ce sera bénéfique pour lui de travailler avec une équipe constructeur, aux côtés d'un pilote très expérimenté. Ce sera un challenge différent pour Carlos et nous surveillerons attentivement sa progression, puisqu'il reste membre de la famille Red Bull. »

« C'est une très bonne nouvelle, à la fois pour Carlos et pour Renault Sport Formula One Team, qui nous permettra en outre d'amener un nouveau talent en Formule 1. »

Il reste à savoir si ce talent sera Pierre Gasly, titré en GP2 l'an dernier et vainqueur des deux dernières courses en Super Formula, ou Nobuharu Matsushita, lié à Honda. Ce dernier n'a cependant pas encore les points nécessaires pour obtenir une Super Licence, sésame indispensable pour rouler en F1.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez