F1 - Aston Martin pourrait devenir motoriste

F1 - Aston Martin pourrait fabriquer un moteur en 2021

Aston Martin envisage de devenir motoriste en 2021, si les coûts baissent. Le constructeur envisage de devenir le sponsor titre de Red Bull en 2018.

Aston Martin est partenaire de Red Bull depuis la saison dernière. Le constructeur pourrait devenir sponsor titre de l'équipe la saison prochaine... mais seulement si la perspective d'une implication plus importante se dessine.

« Je suis en négociations sur notre implication dans le championnat la saison prochaine, mais ça dépend un peu de ce que seront les règlements sur les moteurs en 2021, » a expliqué Andy Palmer, le directeur exécutif d'Aston Martin, sur Sky Sports F1.

La FIA et les motoristes, actuels et éventuellement futurs, ont tenu plusieurs réunions sur cette nouvelle règlementation prévue pour 2021, et la baisse des coûts est l'un des principaux objectifs. Concrètement, si ce règlement séduit Aston Martin pour devenir motoriste, la marque pourrait devenir sponsor titre de Red Bull l'an prochain : « Si on peut avoir plus d'exposition et si on peut réduire le coût du moteur, Aston Martin pourrait être intéressé par la conception d'un moteur indépendant. Et avec ce moteur indépendant, avec cet objectif à l'esprit, ça pourrait avoir du sens d'augmenter notre implication, même dès l'an prochain. »

« J'espère que nous saurons (pour le règlement moteur) avant la fin de l'année. »

Aston Martin pourrait avoir des partenaires

Une arrivée d'Aston Martin en 2021 est-elle réellement possible ? Le constructeur pourrait ne pas venir seul, et s'appuyer sur un partenaire habitué à fabriquer des moteurs en compétition, comme Cosworth.

« Les liens entre Aston Martin et Cosworth sont très bons et très étroits, » a précisé Mark Gallagher, ancien patron de Cosworth, sur Sky Sports F1. « Cosworth était présent à la réunion sur les moteurs juste avant l'été. »

« Aston Martin et Red Bull ont très belle relation. Est-ce que tous les éléments sont là ? Je pense que oui, et l'argent peut être trouvé pour ce programme. »

Et Aston Martin ne serait pas forcément liée qu'à Red Bull : « Ce qui est vraiment intéressant, c'est que McLaren pourrait aussi faire son propre moteur en 2021, » rappelle Gallagher. « Est-ce qu'Aston Martin et McLaren pourraient s'associer et développer un moteur utilisé par les deux équipes en 2021 ? Ce n'est pas impossible. »

McLaren a récemment confirmé étudier la possibilité de fabriquer son propre moteur après la fin de son partenariat avec Renault.

Red Bull pourrait être amenée à jongler entre les moteurs dans les prochaines saisons. Renault, son motoriste actuel, ne souhaiterait pas prolonger le contrat actuel, valable jusqu'à fin 2018. Avec Ferrari et Mercedes qui ne souhaitent pas s'associer à Red Bull, Honda pourrait devenir la seule alternative... en attendant donc 2021, avec une possible arrivée d'Aston Martin ou de Porsche.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)1

jeudi 21 septembre 2017 à 17:05 CarCircus dit : Porsche est l'alternative la plus évidente pour équiper la Red Bull, voire même une association avec option d'achat, la firme allemande songe à la F1 depuis un moment et elle a déjà la structure sportive et son moteur d'endurance pourrait servir de base de développement.

poool/views/script not found