Publié le 30/09/2017 à 09:56

F4 - La course qu'aucun pilote n'a fini

F4 - Une course sans aucun pilote à l'arrivée à Sepang

INSOLITE. Aucun pilote n'a vu l'arrivée d'une course de Formule 4 ce samedi à Sepang, à cause d'une série de pannes d'essence.

La Formule 2 et le GP3 n'ont pas accompagné la Formule 1 à Sepang, mais la Formule 4 Asie du Sud-Est est présente, pour les premières courses de sa saison. La troisième manche est entrée dans l'histoire du sport automobile puisqu'aucun pilote n'en a vu l'arrivée !

Neuf pilotes étaient au départ et il n'y avait encore encore abandon à déplorer quand ils ont entamé le sixième des huit tours prévus. Mais ce tour, à deux boucles de l'arrivée, a vu six pilotes renoncer, tous parce qu'ils sont tombés en panne d'essence. A l'entame du dernier tour, Kane Sheperd était le seul encore en course... et il a aussi dû abandonner au deuxième virage.

Même si aucun pilote n'a vu le drapeau à damier, Kane Sheperd a été déclaré vainqueur. Le classement a été pris à la fin de l'avant dernier tour.

De mauvais calculs pour le carburant

Comment expliquer cette situation ubuesque ? Le programme a été modifié en raison des réparations nécessaires sur les grilles d'évacuation d'eau du circuit, après l'accident de Romain Grosjean vendredi (vidéo). La piste entière a été inspectée. La première course de F4, prévue vendredi, a été repoussée à ce samedi. Alors que trois courses étaient au programme avant la dernière séance d'essais en F1, il a donc fallu en organiser quatre.

Entre la deuxième et la troisième course, l'organisation n'aurait pas prévu la bonne quantité de carburant pour les monoplaces.

De meilleurs calculs seront nécessaires dans les prochaines heures, puisqu'un total de six courses est prévu avant la fin du week-end.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)2

samedi 30 septembre 2017 à 10:42 E2PZ dit : Dommage que Jean Alesi ne participait pas à la course.

samedi 30 septembre 2017 à 10:19 CarCircus dit : Tant mieux qu'ils aient abandonné ce circuit parce qu'avec une telle organisation (à savoir la dernière course), ça craignait.