F1 - Hülkenberg aime beaucoup Suzuka

F1 - Hülkenberg apprécie Suzuka

Nico Hüelkenberg apprécie beaucoup d'atmosphère et la piste de Suzuka. Il espère un bon résultat après la déception de Sepang.

Nico Hülkenberg reste sur deux courses sans points à Marina Bay et Sepang, mais il a terminé dans le top 10 lors de ses cinq dernières visites à Suzuka. Le pilote Renault espère se relancer ce week-end, dans un contexte qu'il apprécie beaucoup. A l'image d'Esteban Ocon, il est impressionné par la ferveur des supporters sur ce circuit.

« Le Japon est à part, » souligne Hülkenberg. « Les fans sont géniaux et parmi les plus enthousiastes de toute la saison. Ils vous soutiennent comme nulle part ailleurs : le jour et la nuit, et ce qu'importe la météo. C'est l'un des week-ends que j'attends le plus de l'année. Mon bilan à Suzuka est plutôt bon et constant. J'ai donc hâte d'y être dans l'espoir de poursuivre ma série. »

Comme de nombreux pilotes, Hülkenberg aime beaucoup cette piste : « J'adore venir au Japon, Suzuka est l'une des meilleures pistes du calendrier ! C'est rythmé et très rapide tout en procurant d'excellentes sensations. On peut être très agressif à certains endroits. Les dénivelés sont assez prononcés et c'est quelque chose que l'on ne voit pas trop à la télévision. Le 130R à fond est un superbe virage donnant beaucoup de plaisir. »

Le règlement lancé cette saison, qui a permis d'augmenter les vitesses en courbe, devrait rendre la piste encore plus impressionnante : « Cette année, le spectacle sera magnifique avec les nouvelles F1 ! » estime Hülkenberg. « Négocier parfaitement ces courbes offre une joie incommensurable. »

Sepang a été une course difficile

Sepang a été difficile pour l'équipe Renault. Nico Hülkenberg a perdu du temps dès le premier tour et il n'a pas pu revenir dans le top 10. Il veut faire mieux à Suzuka, un circuit qui devrait convenir à la Renault.

« C'était un week-end difficile, » explique l'Allemand. « Nous avons eu du mal tout au long des trois jours, nous n'avons pas vraiment trouvé l'équilibre ou l'adhérence. »

« La qualification était bonne et nous sommes parvenus à extraire davantage de performances. Le premier tour de course était loin d'être génial et cela nous a mis sur la défensive. Nous n'avons pas réussi à récupérer le terrain perdu par la suite. »

« C'était frustrant, mais nous allons analyser tout cela, nous reprendre et revenir à la charge au Japon. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez