Joindre l'utile et l'agréable : Oris Movember

L'Oris Movember, édition spéciale de la Divers Sixty-Five pour la bonne cause

En novembre, les hommes sont appelés à montrer leur soutien à la fondation Movember en arborant une moustache. Oris se joint à eux avec une série spéciale.

Best-seller chez Oris, la Divers Sixty-Five se décline en une flopée de versions. Matériaux différents, diamètres idoines, bracelets variés, cadrans colorés : il y en a pour tous les goûts et cette réédition de la première montre de plongée de la marque a su rapidement trouver son public. De son côté, la Fondation Movember, qui vit le jour en 2003, profite de chaque mois de novembre pour sensibiliser la population aux problèmes de santé masculins. Comment ? En demandant aux premiers concernés, les mecs, de se laisser pousser la moustache et marquer ainsi leur soutien à cette cause. Et pour cette édition 2017, Oris lance une série spéciale de sa Divers Sixty-Five baptisée...Movember.

Pile la bonne taille

Les codes esthétiques de la star de la gamme Oris sont conservés mais cette version est, à notre sens, encore plus désirable que ses frangines. La première raison : la bonne cause puisqu'une partie des 1.950 € de cette montre servira à financer des programmes et projets soutenus par la Fondation Movember. Deuxième raison : la réussite cosmétique de cette série spéciale. Oris a eu la bonne idée de mixer le meilleur de deux mondes avec le diamètre de 40 mm des premières Sixty-Five et le cadran à index ronds qu'on retrouve habituellement sur les versions de 42 mm. Bilan : on retrouve la date parfaitement intégrée à 6 heures, des repères horaires plaqués d'or rose (comme les aiguilles), une trotteuse ''lollipop'' (en forme de sucette), une couronne vissée surdimensionnée, un verre saphir délicieusement bulbeux et un fond plein vissé marqué d'une moustache. La Oris Movember Edition est montée sur un bracelet en cuir marron, lui aussi aux armoiries de la fondation caritative mais le coffret comprend également un Nato tricolore et un outil pour alterner les bracelets. Sur le plan technique, cette série ne diffère pas des autres et emmène un calibre Sellita SW 200-1 automatique et son étanchéité est garantie jusqu'à 100 mètres.

Photo de Sylvain Vétaux

posté par :
Sylvain Vétaux

Réagissez

Commentaire(s)1

samedi 27 janvier 2018 à 07:10 Ikla dit : Oris ou horrible ?