Les résultats du week-end en sport auto

La Toyota N°8 gagne à Fuji, René Rast titré en DTM et Lando Norris en F3

VIDEOS. La Toyota N°8 a gagné les 6 Heures de Fuji, René Rast est devenu champion du DTM et Lando Norris du championnat d'Europe de F3.

Le WEC était à Fuji. Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima et Anthony Davidson se sont imposés avec la Toyota N°8, sous la pluie. Le prototype a pris la tête avant la mi-course mais il a chuté au troisième rang après une série d'arrêts. Nakajima a ensuite doublé la Porsche N°2 (Bernhard/Bamber/Hartley) et la Toyota N°7 (Conway/Kobayashi/Lopez). Il était en tête quand la course a été stoppée par un drapeau rouge, à cause des nuages de plus en plus bas. Plus de 70% de la course a été bouclé et les points ont été intégralement attribués. Davidson n'a même pas pris le volant. La Toyota N°7 a pris la deuxième place, devant la Porsche N°1 (Jani/Lotterer/Tandy).

La Porsche N°2 devra encore attendre pour être titrée. Elle a pris la quatrième place, à un tour. Timo Bernhard a perdu du temps sous la pluie.

En LMP2, l'ORECA-Gibson Vaillante Rebellion N°31 de Julien Canal, Nicolas Prost et Bruno Senna s'est imposée. La Ferrari AF Corse N°51 de James Calado et Alessandro Pier Guidi a gagné en GTE Pro, après avoir pris la tête peu de temps avant l'interruption de la course. Enfin, la Ferrari Spirit of Race confiée à Thomas Flohr, Francesco Castellacci et Miguel Molina s'est imposée dans la catégorie GTE Am.

Au championnat, Porsche a 68,5 points d'avance sur Toyota. Chez les pilotes, Timo Bernhard, Earl Bamber et Brendon Hartley conservent 39 points d'avance sur Kazuki Nakajimia et Sébastien Buemi, 54 sur Anthony Davidson, et 74 sur André Lotterer, Neel Jani et Nick Tandy.

- Les moments forts de la course en vidéo

Guerrieri et Girolami gagnent sous le déluge de Ningbo

Le WTCC était à Ningbo. Esteban Guerrieri a gagné la première course. Yann Ehrlacher était en pole et il a gardé la tête au départ, effectué après une interruption de la voiture de sécurité à cause de la pluie. Guerrieri, parti quatrième, a vite doublé John Filippi puis Nicky Catsburg. Guerrieri a doublé Ehrlacher après une intervention de la voiture de sécurité, suite à un contact entre Rob Huff et Tom Chilton. Ehrlacher a finalement pris la deuxième place, devant Catsburg. Norbert Michelisz a terminé au quatrième rang, devant Tarquini et Filippi. Kevin Gleason s'est classé au septième rang. Thed Björk et Mehdi Bennani ont abandonné.

Nestor Girolami a gagné la deuxième manche, dans laquelle les pilotes n'ont pas pu s'affronter à cause de la pluie. La course a débuté derrière la voiture de sécurité et le drapeau rouge a finalement été déployé. Le classement n'a donc absolument pas évolué. Girolami s'est imposé, en marquant la moitié des points, devant Norbert Michelisz et Thed Björk. Rob Huff devait partir de la quatrième place mais il s'est élancé des stands après son accident de la première course. Gabriele Tarquini a été classé à la quatrième place, devant Tom Chilton, Esteban Guerrieri, Nicky Catsburg et John Filippi. Yann Ehrlacher a pris la 11ème place.

Au championnat, Nicky Catsburg prend la tête avec 0,5 point d'avance sur Tiago Monteiro, absent à cause d'un gros accident à Barcelone en essais. Il souffre d'une compression d'un nerf et de problèmes de vue. Norbert Michelisz est à deux points.

- Les moments forts de la course 1 en vidéo
- Les moments forts de la course 2 en vidéo

Rast champion du DTM, Green et Wittmann s'imposent à Hockenheim

La saison du DTM se terminait à Hockenheim. Jamie Green a remporté la première course. Timo Glock était en pole et il a conservé la tête au départ, devant Green, qui a immédiatement doublé Maxime Martin. Green a attaqué Glock après quelques tours. Ils ont eu un contact. Glock est passé hors de la piste et il est resté devant. Au tour suivant, Green a pu doubler son rival. Il n'a plus été inquiété. Il s'est imposé devant Mike Rockenfeller, qui a enchaîné les dépassements en fin de course, après un arrêt tardif. Glock s'est classé au troisième rang. Maxime Martin a vu l'arrivée à la quatrième place, devant René Rast, Robert Wickens, Lucas Auer, Gary Paffett et Bruno Spengler. Mattias Ekström a pris la 11ème place. Paul di Resta a terminé au 14ème rang et Loïc Duval au 18ème.

René Rast a été titré après la deuxième course, remportée par Marco Wittmann. Tom Blomqvist était en pole devant Rast, mais ce dernier a été touché par Lucas Auer au départ, et il a chuté au cinquième rang, derrière Wittmann, Auer et Robert Wickens. Rast a doublé Wickens puis Auer. Blomqvist a perdu deux places dans les stands, au profit de Wittmann et Auer, qui a retardé son arrêt. Wittmann, titré l'an dernier, s'est imposé devant Auer, qui devient donc champion. Après les arrêts, Wickens a percuté Blomqvist, qui a abandonné. Blomqvist a abandonné et Wickens a reçu un drive through. La quatrième place est revenue à Gary Paffett, devant Jamie Green, qui jouait le titre. Green avait une pénalité de 10 places pour avoir reçu son cinquième avertissement de l'année dans la première course, pour sa manoeuvre musclée sur Glock. Il a devancé Maxime Martin, Augusto Farfus et Mattias Ekström, lui aussi prétendant au titre et lui aussi pénalisé sur la grille, de cinq places, pour avoir reçu sa troisième réprimande de l'année dans la première course. Il avait obligé Maro Engel à passer hors de la piste. Edoardo Mortara a terminé au neuvième rang, devant Lucas Auer. Timo Glock a pris la 12ème place. Bruno Spengler a vu l'arrivée à la 14ème place, devant Loïc Duval, Paul di Resta et Wickens.

René Rast termine le championnat avec trois points d'avance sur Ekström et six sur Green. Il n'était pourtant que troisième du championnat au départ de la dernière course. Rast disputait sa première saison en DTM.

- Les moments forts de la course 1 en vidéo
- Les moments forts de la course 2 en vidéo

Norris titré en F3, Eriksson, Ilott et Günther gagnent à Hockenheim

Le championnat d'Europe de F3 terminait aussi sa saison à Hockenheim. Lando Norris a été titré dès la première course, remportée par Joel Eriksson. Calum Ilott était en pole et il a gardé la tête au départ, devant Eriksson, qui a doublé Norris. Eriksson a vite doublé Ilott. Norris l'a aussi attaqué. Ils ont eu un contact et Ferdinand Habsburg a pu passer devant eux. Norris s'est retrouvé devant Ilott. Norris a réussi à repasser devant Habsurg mais il n'a pas pu s'attaquer à Eriksson, qui s'est imposé devant lui. Norris a marqué les points suffisant pour être titré alors que Maximilian Günther, son rival, n'a pris que la 10ème place. Habsburg a terminé au troisième rang. Calum Ilott a pris la quatrième place, devant Jehan Daruvala, Nikita Mazepin, Pedro Piquet et Ralf Aron. Mick Schumacher s'est classé au 12ème rang et Harrison Newey au 14ème.

Calum Ilott a gagné la deuxième manche. Il était en pole et il a mené de bout en bout. Il s'est imposé devant Maximilian Günther et Guan Yu Zhou. Joel Eriksson a terminé au quatrième rang, devant Jake Hughes, Nikita Mazepin, Pedro Piquet et Jehan Daruvala. Lando Norris n'a pris que la 11ème place. Il était septième dans le premier tour mais il est passé hors de la piste. Harrison Newey s'est classé au 14ème rang et Mick Schumacher au 18ème. Ferdinand Habsburg a pris la 20ème place.

Maximilian Günther a remporté la troisième course. Il était en pole et il a mené l'intégralité de la course. Il a devancé Joel Eriksson, auteur d'une belle remontée. Il a doublé Calum Ilott au départ, puis Jake Hughes et Guan Yu Zhou. Ce dernier a terminé au troisième rang. Lando Norris s'est classé à la quatrième place, devant Hughes, ensuite pénalisé de cinq secondes pour ne pas avoir respecté un drapeau jaune. Ilott a récupéré la position, devant Hugues. Pedro Piquet a terminé au septième rang, Harisson Newey au 12ème et Mick Schumacher au 18ème. Ferdinand Habsburg a percuté Juri Vips, le champion de la F4 allemande, qui faisait ses débuts, et il a abandonné.

Norris termine le championnat avec 53 points d'avance sur Eriksson et 58 sur Günther.

- La course 1 en vidéo
- La course 2 en vidéo
- La course 3 en vidéo

Et aussi...

La Monster Energy NASCAR Cup était à Talladaga. Brad Keselowski a remporté une course complètement folle, avec seulement 13 pilotes à l'arrivée, sur 40 au départ. Ryan Newman était en tête au dernier restart, à trois tours de l'arrivée. Il a échangé plusieurs fois la tête avec Denny Hamlin, mais ce dernier a fini par perdre des places. Dans le dernier tour, Keselowski a doublé Newman par l'extérieur, pour s'imposer devant son rival. Trevor Bayne a pris la troisième place. Hamlin a terminé au sixième rang, devant Dale Earnhardt Jr. La course a été marquée par un « big one », un accident impliquant de nombreux pilotes, une chose fréquente sur les superspeedway. 16 pilotes ont été impliqués, dont six des 12 pilotes des play-offs ! Kyle Busch, Ricky Stenhouse Jr, Kevin Harvick, Martin Truex Jr, Matt Kenseth et Jimmie Johnson ont été pris dans l'accident. Earnhardt a aussi été impliqué mais il a pu continuer. Au total, il y a eu trois drapeaux rouges durant la course.

- Les moments forts de la course en vidéo

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez