F1 - Alonso ne s'est pas décidé pour 2018

F1 - Fernando Alonso ne s'est pas encore décidé pour 2018

Fernando Alonso assure qu'il n'a pas encore pris sa décision pour 2018. Il devrait rester chez McLaren... et peut-être rouler aux 24 Heures du Mans.

La fin du partenariat entre McLaren et Honda et l'accord passé entre l'équipe et Renault semblait assurer la présence de Fernando Alonso la saison prochaine. Même s'il devrait bien rester, le principal intéressé garantit que rien n'est fait pour le moment.

« Il n’y a toujours pas de décision, » a assuré l’Espagnol dans une vidéo sur Instagram. « J’ai plus ou moins pris ma décision mais rien n’est fixé. Nous verrons. Je garde mes options ouvertes. »

Alonso n'a pas de réelle autre option en F1 et il souhaite rester dans le championnat. Seuls quelques détails seraient encore à régler avant que sa prolongation chez McLaren ne soit confirmée.

Les 24 Heures du Mans en ligne de mire

L'un des éléments au coeur des discussions ne concernerait pas directement la Formule 1, mais la participation à d'autres courses. Après les 500 miles d'Indianapolis cette année, Fernando Alonso souhaiterait s'essayer aux 24 Heures du Mans.

« J’ai déjà dit plusieurs fois que l’un de mes objectifs est d’être le meilleur pilote du monde, le pilote le plus complet au monde, » précise Alonso. « Pour y parvenir, je crois toujours qu’il faut aussi gagner dans d’autres catégories, notamment avec la Triple Couronne, une chose que Graham Hill est le seul à avoir réussie. C’est l’un de nos objectifs. »

McLaren est prête à étudier cette éventualité : « Si c’est une chose qu’il veut faire, nous serons ouverts à ça, dans les bonnes circonstances, » a précisé Zak Brown, le directeur général de l'équipe anglaise, à Reuters.

Cette année, Alonso a roulé à Indianapolis dans une monoplace conjointement engagée par Andretti, McLaren et Honda. McLaren ne pourra pas mettre en place un programme aux 24 Heures du Mans avec ses propres voitures en 2018, et une seule option sera possible pour qu'Alonso vise la victoire : Toyota. Le constructeur japonais sera le seul en LMP1 suite au départ de Porsche. Une participation d'Alonso avec Toyota était évidemment totalement exclue cette année, en raison des liens entre McLaren et Honda, mais dans son partenariat avec Renault, McLaren ne devrait pas avoir un accord commercial aussi important, ce qui permettra à l'Espagnol de porter les couleurs d'un autre constructeur.

Les 24 Heures du Mans ne tombent pas le même week-end qu'un Grand Prix en 2018, mais le calendrier d'Alonso deviendrait très chargé avec cinq courses en cinq week-ends : Montréal, Le Mans, le Paul Ricard, le Red Bull Ring et Silverstone. Pour la première fois de son histoire, la Formule 1 aura trois courses en trois week-ends.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)1

lundi 16 octobre 2017 à 20:28 leon dit : Chochotte .