F1 - GP des Etats-Unis: Les stratégies possibles

F1 - Etats-Unis 2017 - Stratégies possibles et pneus restants aux pilotes

Les stratégies possibles et les pneus restants aux pilotes au Grand Prix des Etats-Unis. Les pilotes devraient faire deux arrêts.

La dégradation des pneus est assez élevée ce week-end à Austin. Pirelli s'attend à voir des stratégie à deux arrêts, même s'il est possible d'en faire un seul.

« Les pneus se comportent comme prévu, » souligne Mario Isola, le responsable de la compétition automobile de Pirelli. « Nous pensons que la stratégie privilégiée sera à deux arrêts, mais ça dépendra vraiment des températures de la piste et du niveau de dégradation. Ce circuit offre de bonnes possibilités de dépassement, ce qui créé la possibilité d’opter pour différentes stratégies si les circonstances de course leur conviennent. »

« Avec plusieurs mal placés à cause de pénalités sur la grille, il pourrait y avoir des stratégies intéressantes, comme nous l’avons vu en qualifications. »

Plus grands nombres de tours effectués avec les pneus ce week-end:
- Tendres: 21 (Daniil Kvyat)
- Super-Tendres: 25 (Carlos Sainz)
- Ultra-Tendres: 20 (Brendon Hartley)
- Intermédiaires: 9 (Carlos Sainz)
- Pluie: 1 (Lance Stroll)

Les stratégies conseillées par Pirelli

- Les pneus du week-end: Tendres (jaunes), Super-Tendres (rouges) et Ultra-Tendres (violets)
- Les pneus réservés à la Q3: Un train des Ultra-Tendres (violets)
- Les pneus réservés à la course (avec l'obligation d'utiliser l'un des deux): Un train des Tendres (jaunes) et un train des Super-Tendres (rouges)

Les différentes stratégies recommandées par Pirelli, de la plus rapide à la plus lente, avec l'arrivée au 56ème tour :

1. Ultra-Tendres / 18 / Ultra-Tendres / 36 / Super-Tendres
2. Ultra-Tendres / 18 / Super-Tendres / 37 / Super-Tendres
3. Ultra-Tendres / 21 / Super-Tendres

Les pneus à disposition des pilotes

Les pilotes ont tous gardé un train des pneus tendres, celui que Pirelli oblige à conserver, sauf Pascal Wehrlein et Marcus Ericsson, qui en ont deux. Ils ont un ou deux trains des super-tendres. Ils ont conservé entre trois et cinq trains des ultra-tendres.

Lewis Hamilton: 1 tendres (1 neufs, 0 rodés), 2 super-tendres (1 neufs, 1 rodés), 3 ultra-tendres (0 neufs, 3 rodés)
Valtteri Bottas: 1 tendres (1 neufs, 0 rodés), 2 super-tendres (1 neufs, 1 rodés), 3 ultra-tendres (0 neufs, 3 rodés)
Daniel Ricciardo: 1 tendres (1 neufs, 0 rodés), 2 super-tendres (2 neufs, 0 rodés), 3 ultra-tendres (0 neufs, 3 rodés)
Max Verstappen: 1 tendres (1 neufs, 0 rodés), 2 super-tendres (1 neufs, 1 rodés), 3 ultra-tendres (1 neufs, 2 rodés)
Sebastian Vettel: 1 tendres (1 neufs, 0 rodés), 2 super-tendres (0 neufs, 2 rodés), 3 ultra-tendres (0 neufs, 3 rodés)
Kimi Räikkönen: 1 tendres (1 neufs, 0 rodés), 2 super-tendres (0 neufs, 2 rodés), 3 ultra-tendres (0 neufs, 3 rodés)
Sergio Perez: 1 tendres (1 neufs, 0 rodés), 1 super-tendres (1 neufs, 0 rodés), 4 ultra-tendres (0 neufs, 4 rodés)
Esteban Ocon: 1 tendres (1 neufs, 0 rodés), 1 super-tendres (1 neufs, 0 rodés), 4 ultra-tendres (0 neufs, 4 rodés)
Felipe Massa: 1 tendres (1 neufs, 0 rodés), 1 super-tendres (1 neufs, 0 rodés), 5 ultra-tendres (2 neufs, 3 rodés)
Lance Stroll: 1 tendres (0 neufs, 1 rodés), 1 super-tendres (1 neufs, 0 rodés), 5 ultra-tendres (3 neufs, 2 rodés)
Fernando Alonso: 1 tendres (1 neufs, 0 rodés), 1 super-tendres (1 neufs, 0 rodés), 4 ultra-tendres (0 neufs, 4 rodés)
Stoffel Vandoorne: 1 tendres (1 neufs, 0 rodés), 1 super-tendres (1 neufs, 0 rodés), 5 ultra-tendres (1 neufs, 4 rodés)
Daniil Kvyat: 1 tendres (1 neufs, 0 rodés), 1 super-tendres (1 neufs, 0 rodés), 5 ultra-tendres (1 neufs, 4 rodés)
Brendon Hartley: 1 tendres (1 neufs, 0 rodés), 2 super-tendres (2 neufs, 0 rodés), 4 ultra-tendres (1 neufs, 3 rodés)
Romain Grosjean: 1 tendres (1 neufs, 0 rodés), 1 super-tendres (1 neufs, 0 rodés), 5 ultra-tendres (1 neufs, 4 rodés)
Kevin Magnussen: 1 tendres (1 neufs, 0 rodés), 1 super-tendres (1 neufs, 0 rodés), 5 ultra-tendres (3 neufs, 2 rodés)
Nico Hülkenberg: 1 tendres (1 neufs, 0 rodés), 1 super-tendres (1 neufs, 0 rodés), 5 ultra-tendres (4 neufs, 1 rodés)
Carlos Sainz: 1 tendres (1 neufs, 0 rodés), 1 super-tendres (1 neufs, 0 rodés), 4 ultra-tendres (0 neufs, 4 rodés)
Pascal Wehrlein: 2 tendres (1 neufs, 1 rodés), 1 super-tendres (1 neufs, 0 rodés), 4 ultra-tendres (1 neufs, 3 rodés)
Marcus Ericsson: 2 tendres (1 neufs, 1 rodés), 1 super-tendres (1 neufs, 0 rodés), 4 ultra-tendres (1 neufs, 3 rodés)

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez