Publié le 25/10/2017 à 15:26

F1 - Brawn approuve la pénalité de Verstappen

F1 - Brawn juge la pénalité de Verstappen à Austin « techniquement correcte »

Ross Brawn juge la pénalité de Max Verstappen « dure mais techniquement correcte ». Il aimerait que les commissaires aient de meilleurs outils.

La pénalité de Max Verstappen à Austin fait beaucoup parler. Le pilote Red Bull a exprimé sa colère mais Ross Brawn, le directeur de la compétition, estime qu'elle était inévitable, même s'il elle peut paraître dure.

« Dès le début, son pilotage a été incroyable, » souligne Brawn. « Après les célébrations avec son équipe et alors qu'il était dans la cool room, derrière le podium, on lui a demandé de laisser sa place à Räikkönen, les commissaires ayant jugé après la course qu'il avait mis les quatre roues hors de la piste pour doubler le Finlandais. C'était une pénalité dure mais techniquement correcte. »

Verstappen a assuré le spectacle, et Brawn a apprécié : « C'est une petite consolation mais je pense qu'il méritais vraiment la récompense de pilote du jour remise par les supporters, ça montre juste l'incroyable talent de Max. »

De meilleurs outils pour la FIA

Le débat autour de la constance de la FIA dans l'application des pénalités montre qu'une remise en question est peut-être nécessaire. Ross Brawn pense qu'il faudrait aider les commissaires avec des outils plus précis.

« Je pense qu'une fois que cet épisode sera derrière nous, ce serait bien de revoir les cas concernés avec les parties impliquées, la FIA et les équipes, » explique Brawn. « Dans tous les sports, la technologie prend une place de plus en plus importante pour permettre aux arbitres de prendre leurs décisions avec plus de précision et de rapidité. »

« On le voit en football, avec un système d'analyse vidéo en place en Bundesliga en Allemagne et en Série A en Italie. En Formule 1, nous avons déjà une technologie vidéo exceptionnelle mais je pense que nous devons voir comment l'utiliser pour maintenir la précision et la constance. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez