F1 - Mercedes et Renault opposés au nouveau moteur

F1 - Mercedes et Renault critiquent le nouveau moteur

Mercedes et Renault ne sont pas séduits par les propositions pour le moteur de 2021. Ils reprochent un manque de vision et un développement trop important.

Le règlement moteur proposé pour 2021 peine à séduire. La FIA, qui gère les règlements, et Liberty Media, en charge de l'aspect commercial de la F1 à travers la FOM, se félicitaient du soutien des motoristes, mais Ferrari a menacé de quitté le championnat.

Les autres motoristes ne sont guère plus enthousiastes et Toto Wolff exprime même son mécontentement. Interrogé par la BBC, le patron de Mercedes Motorsport s'est dit « surpris » que la FIA donne autant de détails sur le nouveau moteur dans sa communication, puisqu'il s'agit uniquement d'une « proposition de vision pour 2021 » pour le moment. Il estime que ce moteur ne répond aux pas aux quatre critères fixés par la FIA, réduire les coûts, améliorer le bruit, améliorer le spectacle et garder un lien avec l'automobile de série.

« Ce nouveau concept doit répondre aux faiblesses identifiées, les coûts de développement et le bruit, et il faut lier ça à une vision globale pour la F1, » a-t-il précisé. « Nous n'avons pas du tout vu ça. » Il estime même que le moteur proposé « entraînera des coûts immenses (...) juste pour avoir un nouveau concept ».

Cyril Abiteboul est du même avis. Le directeur général de Renault Sport Racing a évoqué, toujours auprès de la BBC un « nouveau moteur qui nécessiterait un développement substantiel et un engagement financier substantiel sans compréhension de la vision globale de ce que serait la F1 après 2020. » Il s'interroge aussi sur « les règlements châssis ainsi que l'aspect commercial de la F1 ».

- Le règlement moteurs 2021 séduit Red Bull
- Brawn se battra pour le nouveau moteur

Un énorme développement en prévision

L'une des principales décisions est la suppression du MGU-H, qu'Abiteboul qualifie pourtant d'« élément fantastique ». Il y voit une « déconnexion » avec l'objectif de maintenir un lien avec l'automobile de série. Cela pose aussi un problème dans le développement.

« Mon problème avec l'abandon du MGU-H, c'est que dès qu'on le fait, c'est un nouveau moteur, » précise Abiteboul. « Cela change fondamentalement la façon dont l'énergie est gérée dans le moteur, la façon dont le turbo fonctionne, etc, etc. C'est un nouveau concept thermique, une nouvelle façon de gérer le délai du turbo et l'efficacité, donc il faut redessiner le turbo. »

Qui sera séduit ?

Ce règlement a pour but d'attirer de nouveaux motoristes. Porsche serait intéressé, mais Abiteboul pense qu'aucun motoriste indépendant ne sera tenté.

« Je ne vois pas comment ce qui a été présenté offrirait un modèle à un motoriste indépendant, » estime-t-il. Pour lui, il faudrait des « dollars marketings » pour justifier un tel développement, ce que seuls de grands constructeurs peuvent se permettre.

« Je ne vois pas un Illmor ou un Cosworth être capable de venir indépendemment, sans le soutien d'un autre constructeur, » déplore Abiteboul.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)8

dimanche 05 novembre 2017 à 12:37 Jeff Pagani dit : C'est plus un sport et en plus c'est ennuyant génial. Et en plus il n'y a pas de suspense. Ni de bataille. Ni de gens biens. Ni de danger. Ni de bruit. Ni de vitesse. Bref

samedi 04 novembre 2017 à 13:17 leon dit : Ils ne sont pas opposés au nouveau moteur ; ils déclarent la guerre au nouveau proprio ( liberty trucmuche ) . Nous allons simplement compter les coups .

samedi 04 novembre 2017 à 13:17 leon dit : Ils ne sont pas opposés au nouveau moteur ; ils déclarent la guerre au nouveau proprio ( liberty trucmuche ) . Nous allons simplement compter les coups .

samedi 04 novembre 2017 à 11:36 Juju dit : Hier, la FIA annonçait que son projet avait l'aval de tous les motoristes, aujourd'hui, tous les motoristes s'estiment mécontent du projet de la FIA. Quel cirque!

vendredi 03 novembre 2017 à 13:29 Mr IXE dit : Il faut que la F1 s'adapte aux technologies de son époque pour démontrer son savoir-faire c'est ce qui la rend captivante avec les meilleurs pilotes du moment mais il faut homogénéiser les forces en présence pour ne pas revire ces trois dernières années.

vendredi 03 novembre 2017 à 12:10 jpo dit : Je ne crois pas que la F1 soit qu'un championnat de pilotes, c'est un sport d'équipe le pilote étant le "buteur" de l'équipe. Si on revient au V12 V10 ou V8 et qu'un constructeur met 1 milliard dans le développement les autres seront largués de la même manière. Je ne voit pas ce qui était mieux avant? Ouais avant on était jeunes.

vendredi 03 novembre 2017 à 11:41 cockernoir dit : La F1 est avant tout un championnat du monde de pilotes . Elle n'a pas besoin de MGU H et MGU K .Les économies d'énergie ne sont pas pour elle .

vendredi 03 novembre 2017 à 10:36 CarCircus dit : Avant on avait des V12, V10, et autres V8, deux marques de pneumatiques, et la stratégie libre quand à la quantité d'essence et le type de gommes, ça c'était la F1, les petites écuries avaient leur place autant que les artisans motoristes, les pilotes avait droit à une seconde chance avec le mulet, ni DRS pour doubler, ni KERS, juste de l'aspiration, jugez et dites moi qu'est ce qu'on a gagné depuis.