24H du Mans - Alonso va tester la Toyota

24H du Mans - Fernando Alonso va tester la Toyota

Selon Canal +, Fernando Alonso va tester la Toyota à Sakhir dans quelques jours. L'Espagnol pourrait disputer les 24 Heures du Mans.

Fernando Alonso aux 24 Heures du Mans, l'hypothèse se concrétise. Selon Canal +, le double champion du monde de F1 va tester la Toyota à Sakhir. Une séance d'essais, dédiée aux débutants, est prévue le dimanche 19 novembre, au lendemain des 6 Heures de Sakhir, la dernière course de la saison, et Alonso y participera.

L'Espagnol aurait moulé son baquet mardi à l'usine de Toyota, à Cologne. Une participation aux 24 Heures du Mans n'est pas encore décidée, mais elle pourrait se profiler avec ces essais.

Alonso participera à ces essais avec le Français Thomas Laurent, la révélalation de l'année en endurance après sa deuxième place aux 24 Heures du Mans.

Toyota n'a pas encore officialisé sa présence l'an prochain. Le constructeur devrait rester mais il ne devrait avoir que deux prototypes en 2018, un de moins que cette année. Toyota sera sans rival sérieux puisque Porsche a décidé de quitter l'endurance.

Alonso veut la Triple Couronne

Cette année, Fernando Alonso a souvent exprimé son désir de rouler dans d'autres championnats d'avoir la Triple Couronne, des victoires au Grand Prix de Monaco, ce qu'il a déjà, aux 500 miles d'Indianapolis, qu'il a disputées et menées avant d'abandonner cette année, et aux 24 Heures du Mans. Il n'a encore jamais roulé en endurance mais il sera au départ des 24 Heures de Daytona l'an prochain, ce qui pourrait être une préparation pour Le Mans.

Alonso aurait insisté pour avoir la liberté de disputer des courses hors de la F1 dans ses négociations pour prolonger son contrat avec McLaren. L'équipe anglaise est prête à le laisser rouler ailleurs, mais elle est jusque là restée impliquée : sa monoplace à Indianapolis était conjointement engagée par Andretti, McLaren et Honda, et pour Daytona, Alonso roulera chez United Autosports, l'équipe de Zak Brown, directeur général de McLaren.

Une participation aux 24 Heures du Mans avec Toyota pourrait être plus simple l'an prochain puisque McLaren ne sera plus liée à Honda, un autre constructeur japonais, mais à Renault.

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)1

vendredi 10 novembre 2017 à 20:22 leon dit : touche à tout = bon à rien .