Publié le 10/11/2017 à 22:02

F1 - Ericsson a endommagé sa monoplace

F1 - Brésil 2017 - Vendredi - Sauber

Marcus Ericsson a causé des dégâts sur sa Sauber dans son tête-à-queue pendant la deuxième séance à Interlagos.

Pascal Wehrlein n'a roulé que dans la deuxième séance. Il s'est classé au 18ème rang. Il estime qu'il doit encore améliorer les réglages de sa Sauber.

« Après avoir manqué la première séance, c'était important d'avoir un gros kilométrage dans l'après-midi, » souligne Wehrlein. « Concernant notre programme, nous nous sommes concentrés sur les relais courts et longs dans l'après-midi, afin de préparer le reste du week-end. »

« Si on regarde devant, nous devons un peu travailler sur les réglages de la voiture. Dans l'ensemble, la journée s'est bien passée. »

Ericsson a fait une erreur

Marcus Ericsson a pris la 18ème place dans la matinée et la 19ème dans l'après-midi. Il a fait un tête-à-queue dans l'après-midi, au virage 11. Il a légèrement touché le mur de pneus à l'arrière-droit. Sa Sauber ne semblait pas endommagée et il a pu revenir aux stands, mais il a mis fin à ses essais.

« La séance de la matinée a été un peu compromise parce que nous avons eu un souci sur le pneu avant-droit, » explique le Suédois. « Malheureusement, cela m'a fait perdre du temps en piste. Mais la voiture était plutôt bonne. »

« La deuxième séance a bien débuté mais, malheureusement, j'ai perdu le contrôle de la voiture dans mon premier tour rapide, et j'ai un peu touché le mur. Cela a suffit à causer des dégâts. »

« C'était une journée un peu chaotique, mais dans l'ensemble je suis satisfait de l'équilibre de la voiture, ce qui est positif pour le reste du week-end. »

Leclerc de plus en plus en confiance

Charles Leclerc était en piste dans la première séance. Il a réalisé le 17ème temps. Il est de plus en plus à l'aise dans la Sauber. Pour la première fois depuis que l'équipe l'aligne le vendredi, il a eu une séance entièrement sur piste sèche.

« J'ai vraiment apprécié les essais d'aujourd'hui, » souligne le champion de la Formule 2. « Tout d'abord, c'était bien de retrouver une piste familière, sur laquelle j'ai roulé l'an dernier. Mes connaissances de la voiture et des procédures ont progressé au cours des dernières semaines. J'ai beaucoup appris et je suis de plus en plus en confiance dans la voiture, à chaque fois que j'ai la possibilité de la piloter. »

« Aujourd'hui, c'était ma première séance de l'année entièrement sur piste sèche. Nous avons pu faire notre programme prévu et recueillir des données utiles. »

« Globalement, c'était une excellente expérience. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez