F1 - Brawn se battra pour le nouveau moteur

F1 - Ross Brawn maintient les objectifs pour le nouveau moteur

Ross Brawn fera tout pour maintenir les objectifs du moteur de 2021, malgré l'opposition des motoristes, mais il est prêt à étudier d'autres solutions.

La semaine dernière, la FIA et la FOM ont dévoilé leurs propositions pour la nouvelle motorisation en 2021 : des pièces standardisées et la suppression du MGU-H pour réduire les coûts et les écarts, le maintien de l'hybride avec le MGU-K et d'un V6 turbo pour garder le lien avec l'automobile de série, et un régime augmenté de 3 000 tours/minute pour améliorer le bruit.

Les motoristes ont manifesté leur opposition à ce nouveau règlement, qu'ils jugent coûteux et trop restrictif. Des équipes indépendantes, comme Red Bull et Haas, ont en revanche exprimé leur satisfaction. Ross Brawn est déterminé à introduire ce nouveau moteur, qu'il juge nécessaire pour la F1.

« Le moteur actuel est un chef d'oeuvre de technologie mais ce n'est pas un bon moteur de course, » a déclaré le responsable de la compétition de la F1 à la BBC. « Il est très cher, il ne fait aucun bruit, il a des composants limités qui entraînent des pénalités sur la grille et qui transforment la F1 en mascarade, il y a d'énormes écarts de performances entre les concurrents et jamais un nouveau motoriste n'arrivera. »

Face aux critiques de Toto Wolff, le patron de Mercedes Motorsport, et de Cyril Abiteboul, le directeur général de Renault Sport Racing, sur les dépenses générées par un nouveau moteur, Brawn assume : « Oui, c'est un nouveau moteur, mais je pense que la partie économique sera justifiée, » répond l'Anglais.

Ferrari reproche de son côté l'uniformisation des moteurs et la Scuderia menace de quitter le championnat : « J'ai conscience qu'il est important de conserver l'identité d'un moteur Ferrari ou Mercedes. Ils doivent pouvoir dire "C'est notre moteur". Je ne pense pas que nous avons franchi cette limite. »

Brawn veut « comprendre ce qui plait et ce qui déplait » aux motoristes, pour faire des ajustements : « Tous les constructeurs aiment une grande partie des propositions, c'est juste que ce n'est pas la même partie. »

Brawn est prêt à faire des changements

Ross Brawn se dit « un peu choqué » par l'opposition franche des motoriste, puisqu'ils ont participé aux discussions : « Avec le recul, nous aurions peut-être dû présenter les choses différemment, » reconnaît-il. « Mais je ne m'attendais pas à une réaction aussi forte. Mais il ne faut pas perdre le cap. S'ils n'ont pas aimé la façon dont cela a été présenté, ce n'était pas le but. »

Brawn est prêt à écouter les solutions des motoristes, « tant qu'elles répondent aux principes fixés » : « Si un motoriste démontre qu'il y a une meilleure solution pour atteindre l'objectif qu'avec les solutions proposés, c'est à dire des coûts plus faibles, un concept plus attirant pour les supporters, (...) alors pourquoi pas ? »

« Nous ne sommes pas attachés à une solution précise. Avec notre expertise et notre travail, nous pensons que ce sont les solutions qui peuvent fonctionner. Si quelqu'un pense avoir une idée qui atteint le même objectif, nous ne dirons pas non. »

Il espère que les équipes prendront leurs responsabilités, et qu'elles ne se disperseront pas dans les discussions : « Nous devons convaincre les équipes de ne pas jeter le bébé avec l'eau du bain, » indique Brawn. « Il y a une discussion plus large sur tout l'aspect commercial. Ce sera difficile, mais nous pouvons jouer sur l'aspect technique, l'aspect commercial et les dépenses pour essayer de faire grandir le championnat. »

« Si nous gâchons ça en incluant le débat sur l'aspect commercial, c'est idiot. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)3

jeudi 16 novembre 2017 à 19:41 Nanbawan dit : Quitte à se débarrasser du MGU-H qui il est vrai n'a pas de sens hors compétition puisqu'il faut être à fond pour que ça serve à quelque chose, autant adopter un V6 - biturbo à l'échappement rageur et au régime augmenté qui vaut bien un V8 question bruit. On garde le MGU-K pour rester hybride. L'efficience du moteur à combustion sera moindre et la conso va augmenter mais ça peut s'équilibrer avec plus d'énergie hybride.

mercredi 15 novembre 2017 à 17:30 Mr IXE dit : La F1 doit suivre les évolutions technologiques de son époque si elle veut survivre 35% de carburant en moins pour la même distance ça parle là où je ne suis plus d'accord ce sont les règles du début de l'ére hybride qui ont été édictées en bloquant les évolutions qui auraient permis aux constructeurs de se neutraliser. Au lieu de cela un constructeur a pris une telle avance que les autres ont eu et auront bien du mal à rattraper d'ici 2020.

mercredi 15 novembre 2017 à 14:18 cockernoir dit : Comme pour les voitures de série je suis contre les voitures hybrides et leurs complications . Un V8 biturbo serait le bienvenu .