F1 - Toro Rosso conserve Gasly et Hartley

F1 - Pierre Gasly et Brendon Hartley confirmés chez Toro Rosso pour 2018

Pierre Gasly et Brendon Hartley seront encore chez Toro Rosso la saison prochaine. Ils ont tous les deux fait leurs débuts cette année.

Toro Rosso maintient sa confiance en Pierre Gasly et Brendon Hartley. Les deux pilotes ont fait leurs débuts cette année, à Sepang pour le premier et à Austin pour le second, et le transfert de Carlos Sainz vers Renault et le départ définitif de Daniil Kvyat, les titulaires en début d'année, faisait d'eux les favoris pour 2018. Toro Rosso a confirmé que Gasly et Hartley resteront.

« Je suis très heureux de rouler pour la Scuderia Toro Rosso en 2018, pour ma première vraie saison en Formule 1, » souligne Gasly. « Je tiens à remercier toutes les personnes impliquées, qui m'ont aidé à arriver ici : Red Bull, Toro Rosso, ma famille et tous ceux qui m'ont soutenu dans les plus petites catégories. »

« Je suis vraiment excité et très motivé pour tout donner à Abou Dhabi et toute l'année prochaine ! Je suis très impatient ! »

Avant la F1, Pierre Gasly a été titré en Formula Renault 2.0 en 2012 et en GP2 en 2015, il a été vice-champion de la Formula Renault 3.5 Series il y a trois ans et de la Super Formula cette année, et troisième de la F4 française en 2011. Il a aussi roulé pour Renault e.dams à New York cette année en Formule E.

- Gasly a fait ses débuts en kart grâce à Ocon

Une opportunité inattendue pour Hartley

Brendon Hartley est au coeur d'une année exceptionnelle. Il a gagné les 24 Heures du Mans et il a titré en LMP1 avec Timo Bernhard et Earl Bamber, chez Porsche, et il a disputé sa première course en F1. Il ne pensait pas rejoindre Toro Rosso après avoir perdu sa place dans le Red Bull Junior Team en 2010, mais il s'est proposé à l'équipe cet été.

« C'est vraiment incroyable d'être confirmé comme pilote de Formule 1 l'an prochain avec Toro Rosso, c'est très satisfaisant d'avoir converti une opportunité qui s'est présentée par surprise en une place en F1 en 2018, je ne pourrais pas être plus heureux ! » souligne le Néo-Zélandais. « Je tiens à remercier Red Bull et Toro Rosso d'avoir cru en moi et de m'avoir offert cette deuxième chance, les rêves peuvent se réaliser. »

« Maintenant, je vais travailler plus que jamais pour finir cette saison sur une bonne note et débuter l'année aussi bien que possible... Je suis impatient ! »

Une année pour se révéler

Red Bull, qui possède Toro Rosso, a décidé d'offrir une saison entière à Pierre Gasly et Brendon Hartley. Toro Rosso est sûre qu'ils vont briller, malgré le passage au moteur Honda l'an prochain, dans un échange avec McLaren, qui va récupérer le moteur Renault. Le motoriste japonais souffre depuis son arrivée en 2015.

« Nous sommes très heureux que Pierre et Brendon aient été confirmés si tôt par Red Bull pour 2018, » précise Franz Tost, le patron de l'équipe. « Durant la dernière partie de l'année, ils ont montré qu'ils sont prêts pour la Formule 1, en prenant vite leurs marques dans la voiture, en montrant de bonnes performances et en démontrant tout le temps qu'ils sont prêts pour ce défi. »

« Nous avons vraiment été impressionnés par leur apprentissage. Comme nous le savons, tous les pilotes ne peuvent pas s'adapter aussi vite à la F1 ! Nous sommes donc heureux d'avoir une année entière avec eux, durant laquelle nous espérons leur offrir un bon package, et avec une constance dans les pilotes, nous voulons les mettre dans la meilleure situation possible pour montrer leur niveau. Je suis certain qu'ils vont beaucoup attaquer et décrocher de bons résultats, tout comme l'équipe. »

Avec ces annonces, il reste uniquement une place chez Williams, qui devrait revenir à Robert Kubica, et deux chez Sauber. Charles Leclerc est le grand favori.

- Plateau 2018: Le point équipe par équipe

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)2

vendredi 17 novembre 2017 à 18:08 leon dit : SUPER !!

vendredi 17 novembre 2017 à 08:33 Mr IXE dit : L'un provient de l'univers de la monoplace l'autre du monde du WEC avec ses spécificités la confrontation sera intéressante à suivre.