Les résultats du week-end en sport auto

La Toyota N°8 gagne à Sakhir, Neuville remporte le Rallye d'Australie

VIDEOS. La Toyota N°6 a gagné les 6H de Bahreïn, Thierry Neuville le Rallye d'Australie, Dan Ticktum le GP de Macao et Martin Truex Jr est champion en NASCAR.

La saison du WEC se terminait avec les 6 Heures de Bahreïn. La Toyota N°8 de Sébastien Buemi, Anthony Davidson et Kazuki Nakajima s'est imposée pour la troisième fois consécutive. Elle a été la seule des quatre voitures candidates à la victoire épargnée par les soucis.

La Porsche N°1 (Jani/Lotterer/Tandy), partie depuis la pole, a mené en début de course mais la Toyota N°8 a ensuite pris l'avantage. La Porsche N°2 (Bernhard/Bamber/Hartley) avait déjà été éliminée de la course à la victoire à cause d'un arrêt imprévu pour enlever une quille, restée coincée sous le capot avant. La Toyota N°7 (Conway/Kobayashi/Lopez) a ensuite perdu deux tours quand Kamui Kobayashi s'est accroché avec la Porsche N°92 (Christensen/Estre), avec Michael Christensen au volant. La Porsche N°1 a aussi eu un contact, avec la Porsche Gulf (Wainwright/Barker/Foster), et elle a perdu un tour.

A l'arrivée, la Toyota N°8 a devancé les deux Porsche, la N°2 et la N°1. Le constructeur allemand disputait sa dernière course en LMP1. La Toyota N°7 a terminé au quatrième rang.

En LMP2, Julien Canal, Nicolas Prost et Bruno Senna se sont imposés avec l'ORECA-Gibson Vaillante Rebellion N°31. Canal et Senna ont été titrés, mais pas Prost, absent au Nürburgring en raison des ePrix de New York en Formule E. En GTE Pro, la victoire est revenue à la Ferrari AF Corse N°71 de Davide Rigon et Sam Bird, eux aussi titrés. Ferrari avait déjà remporté le championnat. Enfin, l'Aston Martin de Paul Dalla Lana, Pedro Lamy et Mathias Lauda a gagné en GTE Am. Ils ont également remporté le titre.

Au championnat, Porsche finit avec 50,5 points d'avance sur Toyota. Chez les pilotes, Timo Bernhard, Earl Bamber et Brendon Hartley ont finalement 25 points sur Kazuki Nakajima et Sébastien Buemi, 40 sur Anthony Davidson, 104,5 sur Mike Conway et José-Maria Lopez, et 123,5 sur Kamui Kobayashi.

- Les moments forts de la course en vidéo

Neuville vainqueur en Australie, Ogier quatrième

La saison du championnat du monde des rallyes se terminait aussi, avec le Rallye d'Australie. Thierry Neuville a gagné l'épreuve. Andreas Mikkelsen a dominé la première journée mais il a eu un accident la deuxième. Il avait deux crevaisons, mais une seule roue de secours, et il n'a pas pu repartir. Neuville a récupéré la première place et il ne l'a plus lâchée. Jari-Matti Latvala était deuxième mais il a eu un accident dans la toute dernière spéciale et il n'en a pas vu l'arrivée. Ott Tanak a terminé au deuxième rang, devant Hayden Paddon.

Sébastien Ogier n'a terminé qu'au quatrième rang. Le quintuple champion du monde a perdu du temps en ouvrant la route le premier jour, et il a ensuite eu des soucis de boîte. Il a aussi perdu son pare-choc avant. Il a devance Elfyn Evans et Esapekka Lappi, ralenti par des soucis de direction assistée le premier jour. Kris Meeke a été classé au quatrième rang. Il était deuxième avant de casser sa suspension dans un accident le deuxième jour. Nathan Quinn (Mitsubishi Quinn), Richie Dalton (Skoda Dalton) et Dean Herridge (Subaru Herridge), trois pilotes privés, ont complété le top 10.

Craig Breen a abandonné après un tonneau le dernier jour, alors qu'il était quatrième. Stéphane Lefèbvre, neuvième à l'entame du dernier jour, a percuté un arbre.

Au championnat, Ogier finit la saison avec 24 points d'avance sur Neuville et 41 sur Tanak. Ford M-Sport était déjà titrée.

- Neuville gagne, Ogier quatrième

Ticktum remporte le Grand Prix de Macao

Les pilotes des différents championnats de F3 étaient réunis pour le prestigieux Grand Prix de Macao. Dan Ticktum s'est imposé après un final incroyable.

Callum Ilott a remporté la course qualificative. Il était troisième sur la grille et il a doublé Lando Norris. Il a ensuite pris l'avantage sur Joel Eriksson pour s'imposer. Dan Ticktum n'a fini qu'à la huitième place. 

Pour le Grand Prix, Callum Ilott était donc en pole. Joel Eriksson l'a doublé au départ. Après une intervention de la voiture de sécurité, Ilott et Eriksson se sont accrochés. Sergio Sette Camara a récupéré la tête, devant Maximilian Günther et Ferdinand Habsburg. Habsburg a pris l'avantage sur Günther à cinq tours de l'arrivée. A trois boucles du but, Sette Camara devançait Habsburg, Günther, Lando Norris et Dan Ticktum. Ce dernier a doublé Norris et Günther simultanément, un tour plus tard. Dans le dernier tour, en arrivant au dernier virage, Habsburg a attaqué Sette Camara et il a pris l'avantage. Mais les deux hommes ont freiné trop tard et ils ont tous les deux percuté la barrière. Ticktum a hérité de la tête et il s'est imposé.

Le membre du Red Bull Junior Team a finalement devancé Norris et Ralf Aron. Ferdinand Habsburg a réussi à prendre la quatrième place, devant Günther, Pedro Piquet, Sacha Fenestraz, Guan Yu Zhou, Tadasuke Makino et Jehan Daruvala. Sette Camara n'a pas vu l'arrivée et il a été classé au 14ème rang. Il a devancé Ilott et Mick Schumacher.

- Les moments forts de la course en vidéo

Bennani et Huff gagnent à Macao

Le WTCC était aussi à Macao. Mehdi Bennani a gagné la première course. Il était en pole et il a mené de bout en bout. La course s'est arrêtée après un drapeau rouge, suite à un accident de Norbert Michelisz, alors cinquième. Il est parti à la faute et il a ensuite été percuté par Esteban Guerrieri. Sa voiture a bloqué la route et la course n'a pas repris. Tom Coronel a pris la deuxième place, devant Ryo Michigami, le premier Japonais à décrocher un podium dans le championnat. Thed Björk a terminé au quatrième rang. Michelisz a été classé à la cinquième place, devant Guerrieri. Rob Huff a pris la septième place devant Tom Chilton et Nicky Catsburg. John Filippi a pris la 11ème place, devant Yann Ehrlacher.

Rob Huff a gagné la deuxième manche. Il était en pole sur une piste humide et le départ a été donné derrière la voiture de sécurité. Quand elle s'est effacée, Norbert Michelisz s'est fait menaçant mais Huff s'est ensuite échappé. Il a décroché son neuvième succès à Macao, ce qui fait de lui le pilote le plus victorieux sur ce circuit, devant le pilote moto Michael Rutter. Dans le dernier tour, Michelisz a contenu Tom Chilton pour prendre la deuxième place, devant son rival. Esteban Guerrieri a terminé au quatrième rang, devant Thed Björk, Tom Coronel et Mehdi Bennani. Nicky Catsburg a été classé au 14ème rang, devant Yann Ehrlacher. John Filippi a pris la 16ème place.

Au championnat, Björk reste en tête avec 6,5 points d'avance sur Michelisz et 39,5 sur Bennani.

- Les moments forts de la course 1 en vidéo
- Les moments forts de la course 2 en vidéo

Chaves et Binder gagnent à Sakhir, Fittipaldi champion

La Formula V8 3.5 accompagnait le WEC à Sakhir. Henrique Chaves Jr a remporté la première course, dès ses débuts. Matevos Isaakyan devait partir en pole mais il a eu un souci technique et il n'a débuté la course qu'avec plusieurs tours de retard. Chaves s'est retrouvé en tête et il a mené de bout en bout. Il a devancé Pietro Fittipaldi, qui a marqué les points suffisants pour devenir champion. Roy Nissany a vu l'arrivée au troisième rang après une belle remontée. Yu Kanamaru s'est classé au quatrième rang, devant Tatiana Calderon et Alfonso Celis. Isaakyan a finalement abandonné.

René Binder s'est imposé dans la deuxième course. Il était en pole et il a mené durant toute la course. Pietro Fittipaldi l'a menacé mais il a dû se contenter de la deuxième place, devant Tatiana Calderon. Roy Nissany a terminé au quatrième rang, devant Henrique Chaves Jr et Yu Kanamaru, qui a reçu un drive-through pour un contact avec Diego Menchaca. Ce dernier, septième à l'arrivée, a aussi été pénalisé, pour un dépassement sous drapeau jaune, sur Kanamaru. Alfonso Celis a terminé au huitième rang.

Fittipaldi, petit-fils du double champion du monde de F1 Emerson Fittipaldi, termine la saison avec 44 points d'avance sur Isaakyan et 55 sur Celis.

A noter que le championnat n'aura pas lieu la saison prochaine.

- La course 1 en vidéo
- La course 2 en vidéo

Et aussi...

La Monster Energy NASCAR Cup terminait aussi sa saison à Homestead Miami. Martin Truex Jr a été titré après une victoire dans une finale au concept simple : quatre pilotes étaient en lice pour le championnat et le mieux placé à l'arrivée était champion. Truex affrontait Kyle Busch, Kevin Harvick et Brad Keselowski.

Les quatre pilotes ont passé presque toute la course dans le top 10. Truex a mené en début d'épreuve mais Busch a pris l'avantage. Il a retardé son arrêt et il a repris la piste derrière ses trois rivaux, mais avec des pneus neufs. Un drapeau jaune, et un nouveau passage aux stands des pilotes, a gommé cet avantage. Au restart, Truex devançait Harvick, Joey Logano et Busch. Ce dernier a doublé Logano puis Harvick. Il est revenu sur Truex mais il n'a jamais été assez proche pour tenter un dépassement. Truex s'est imposé devant Busch, ce qui lui a offert le titre. Kyle Larson a pris la troisième place, au contact des deux leaders. Harvick a terminé au quatrième rang et Keselowski au septième. Matt Kenseth, qui ne devrait pas être là la saison prochaine, a pris la huitième place. Pour ses adieux, Dale Earnhardt Jr a pris la 25ème place. Jimmie Johnson a vu l'arrivée au 27ème rang. Danica Patrick a abandonné en début de course, suite à un contact avec Kasey Kahne. Elle va prendre sa retraite, avec uniquement le Daytona 500 et les 500 miles d'Indianapolis à son programme en 2018.

Au championnat, Truex, qui a dominé la saison régulière puis les play-offs, est titré devant Busch, Harvick et Keselowski. Johnson est 10ème et Earnhardt 21ème.

- Les moments forts de la course en vidéo

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez