Publié le 26/11/2017 à 11:05

F1 - GP d'Abou Dhabi: Les stratégies possibles

F1 - Abou Dhabi 2017 - Stratégies possibles et pneus restants aux pilotes

Les stratégies possibles et les pneus restants aux pilotes au Grand Prix d'Abou Dhabi. Pirelli s'attend à une course à un arrêt.

Les pneus sont très endurants ce week-end à Yas Marina, à tel point qu’il était possible de faire plusieurs tours rapides avec le même trains d’ultra-tendres en qualifications.

Pirelli attend donc un arrêt, avec un premier relais en ultra-tendres et le second en super-tendres. La stratégie aura quand même un rôle important puisque les deux types de pneus sont capables de couvrir un nombre importants de tours, et qu’il sera donc possible de s’arrêter très tôt ou très tard, sans que cela ne pose problème.

« Nous devrions voir une stratégie à un arrêt ultra-tendres super-tendres pour la plupart des pilotes, mais la faible dégradation signifie aussi que la fenêtre d’arrêts est assez large, donc les pilotes devraient être en mesure de faire leur arrêt plus ou moins quand ils le voudront, » explique Mario Isola, le responsable de la compétition automobile de Pirelli.

Plus grands nombres de tours effectués avec les pneus ce week-end:
- Tendres: 13 (Lance Stroll)
- Super-Tendres: 32 (Marcus Ericsson)
- Ultra-Tendres: 29 (Pascal Wehrlein)

Les stratégies conseillées par Pirelli

- Les pneus du week-end: Tendres (jaunes), Super-Tendres (rouges) et Ultra-Tendres (violets)
- Les pneus réservés à la Q3: Un train des Ultra-Tendres (violets)
- Les pneus réservés à la course (avec l'obligation d'utiliser l'un des deux): Un train des Tendres (jaunes) et un train des Super-Tendres (rouges)

Les différentes stratégies recommandées par Pirelli, de la plus rapide à la plus lente, avec l'arrivée au 55ème tour :

1. Ultra-Tendres / 15 à 30 / Super-Tendres
2. Super-Tendres / Ultra-Tendres

Les pneus à disposition des pilotes

Les pilotes ont tous conversé un train des tendres et un des super-tendres, ce que Pirelli obligeait à faire. Seul un train des super-tendres devrait finalement servir. Ils ont encore quatre ou cinq trains des ultra-tendres. Ceux qui étaient en Q3 en ont utilisé un de plus.

Lewis Hamilton: 1 tendres (1 neufs, 0 rodés), 1 super-tendres (1 neufs, 0 rodés), 4 ultra-tendres (0 neufs, 4 rodés)
Valtteri Bottas: 1 tendres (0 neufs, 1 rodés), 1 super-tendres (1 neufs, 0 rodés), 4 ultra-tendres (0 neufs, 4 rodés)
Daniel Ricciardo: 1 tendres (0 neufs, 1 rodés), 1 super-tendres (1 neufs, 0 rodés), 4 ultra-tendres (0 neufs, 4 rodés)
Max Verstappen: 1 tendres (0 neufs, 1 rodés), 1 super-tendres (1 neufs, 0 rodés), 4 ultra-tendres (0 neufs, 4 rodés)
Sebastian Vettel: 1 tendres (1 neufs, 0 rodés), 1 super-tendres (1 neufs, 0 rodés), 4 ultra-tendres (0 neufs, 4 rodés)
Kimi Räikkönen: 1 tendres (1 neufs, 0 rodés), 1 super-tendres (1 neufs, 0 rodés), 4 ultra-tendres (0 neufs, 4 rodés)
Sergio Perez: 1 tendres (1 neufs, 0 rodés), 1 super-tendres (1 neufs, 0 rodés), 4 ultra-tendres (0 neufs, 4 rodés)
Esteban Ocon: 1 tendres (1 neufs, 0 rodés), 1 super-tendres (1 neufs, 0 rodés), 4 ultra-tendres (0 neufs, 4 rodés)
Felipe Massa: 1 tendres (0 neufs, 1 rodés), 1 super-tendres (1 neufs, 0 rodés), 4 ultra-tendres (0 neufs, 4 rodés)
Lance Stroll: 1 tendres (0 neufs, 1 rodés), 1 super-tendres (1 neufs, 0 rodés), 5 ultra-tendres (1 neufs, 4 rodés)
Fernando Alonso: 1 tendres (1 neufs, 0 rodés), 1 super-tendres (1 neufs, 0 rodés), 5 ultra-tendres (1 neufs, 4 rodés)
Stoffel Vandoorne: 1 tendres (1 neufs, 0 rodés), 1 super-tendres (1 neufs, 0 rodés), 5 ultra-tendres (2 neufs, 3 rodés)
Brendon Hartley: 1 tendres (1 neufs, 0 rodés), 1 super-tendres (1 neufs, 0 rodés), 5 ultra-tendres (2 neufs, 3 rodés)
Pierre Gasly: 1 tendres (0 neufs, 1 rodés), 1 super-tendres (1 neufs, 0 rodés), 5 ultra-tendres (2 neufs, 3 rodés)
Romain Grosjean: 1 tendres (0 neufs, 1 rodés), 1 super-tendres (1 neufs, 0 rodés), 5 ultra-tendres (3 neufs, 2 rodés)
Kevin Magnussen: 1 tendres (0 neufs, 1 rodés), 1 super-tendres (1 neufs, 0 rodés), 5 ultra-tendres (1 neufs, 4 rodés)
Nico Hülkenberg: 1 tendres (0 neufs, 1 rodés), 1 super-tendres (1 neufs, 0 rodés), 4 ultra-tendres (0 neufs, 4 rodés)
Carlos Sainz: 1 tendres (1 neufs, 0 rodés), 1 super-tendres (1 neufs, 0 rodés), 5 ultra-tendres (2 neufs, 3 rodés)
Pascal Wehrlein: 1 tendres (0 neufs, 1 rodés), 1 super-tendres (1 neufs, 0 rodés), 5 ultra-tendres (2 neufs, 3 rodés)
Marcus Ericsson: 1 tendres (0 neufs, 1 rodés), 1 super-tendres (1 neufs, 0 rodés), 5 ultra-tendres (2 neufs, 3 rodés)

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez