F1 - Hamilton n'est pas « à 100% » depuis le titre

F1 - Hamilton est moins impliqué depuis qu'il est titré

Lewis Hamilton reconnait qu'il n'a plus mis la même intensité dans son implication depuis son titre à Mexico. Il avait déjà vécu cette situation en 2015.

Lewis Hamilton n'a décroché aucune victoire après avoir décroché le titre à Mexico. Il avait vécu la même situation en 2015, après son sacre dès Austin. L'Anglais a eu un accident en qualifications à Interlagos et il n'a pas réussi à inquiéter Valtteri Bottas à Yas Marina. Il concède qu'il n'a pas mis la même intensité dans ces courses que dans celles où le titre était encore en jeu.

« J'ai fait de mon mieux pour rester plus concentré cette année, mais j'ai fait d'autres choses, j'ai beaucoup fêté (le titre)... » a reconnu Hamilton en conférence de presse après l'arrivée. « Je pense que j'ai quand même assez bien piloté, mais je dirais que je n'étais pas à 100%, comme pendant la saison. Que dire ? Quand on a gagné, on a gagné, peu importe qu'on soit à deux courses de la fin, on fête ça et on essaie de quand même faire le boulot. Ce n'est pas si simple. »

Hamilton n'a pas réussi à conserver la même approche : « Je n'avais pas la même énergie, même si j'ai abordé les courses de la même façon, » a-t-il reconnu auprès de Reuters. « Mais cela ne m'inquiète pas. L'an prochain, ça reviendra à ce que ce c'était dans la deuxième partie de la saison. »

Peu de temps pour se relâcher

L'intersaison débute ce lundi, mais les pilotes ont peu de temps pour se relâcher. Ils vont continuer les préparatifs pour la saison 2018, poursuivre leur entraînement, et les premiers essais arriveront très vite.

« Les gens ne réalisent peut-être pas mais c'est une très longue saison pour nous, qu'on soit pilote ou membre de l'équipe, » souligne Hamilton. « C'est très physique, il n'y a pas vraiment de pause. Même si nous faisons pas de course, il faut vite se préparer pour la saison prochaine. »

« Je ne serai pas en vacances avant le 18 ou le 19 (décembre), puis je passerai Noël avec ma famille, et ce genre de choses. La voitures seront encore plus rapides l'an prochain, il faut renforcer l'entraînement, les efforts doivent être doublés, puis les essais débutent, il y a pas mal d'opérations commerciales à faire donc ça donne l'impression de ne jamais s'arrêter. »

« La Formule 1 ne dort jamais, ça continue tout le temps. Les mecs de l'usine sont déjà à 100% sur la voiture de l'an prochain. Avec ces saisons longues, c'est de plus en plus exigeant et de plus en plus durs de faire de longues carrières comme Felipe (Massa) ou Michael (Schumacher). Je pense déjà à l'an prochain et (Valtteri Bottas et Sebastian Vettel) vont travailler pour être en forme, donc je vais faire la même chose. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez