F1 - Sauber confirme l'accord avec Alfa Romeo

F1 - Alfa Romeo sera bien sponsor-titre de Sauber en 2018

Sauber a confirmé l'arrivée d'Alfa Romeo comme sponsor titre en 2018. L'accord se base sur les liens des deux entités avec Ferrari.

Alfa Romeo fait son retour en Formule 1 ! Le constructeur italien sera sponsor titre de Sauber à partir de la saison 2018. Alfa Romeo s'appuiera sur l'accord entre l'équipe suisse et Ferrari. Sauber conservera un V6 Ferrari et son nom officiel va devenir Alfa Romeo Sauber F1 Team.

- Les nouvelles couleurs de Sauber

Cette accord répond à une volonté de Sergio Marchionne, administrateur délégué de Fiat Chrysler Automobiles, la maison-mère d'Alfa Romeo, et Président de Ferrari. Il souhaitait renforcer la présence de cette marque en sport automobile.

« Cet accord avec Sauber F1 Team est une étape importante pour refonder la marque Alfa Romeo, qui va faire son retour en Formule 1 après une absence de plus de 30 ans, » rappelle Sergio Marchionne. « La marque va également bénéficier du partage de technologies et du savoir-faire stratégique d'un partenaire qui a l'expérience de Sauber F1 Team. »

« Les ingénieurs et techniques d'Alfa Romeo, qui ont démontré leur talent avec les derniers modèles lancés, la Giulia et la Stelvio, pourrons faire profiter de leur expérience à Sauber F1 Team. »

Alfa Romeo a déjà été en F1 dans les deux premières saisons du championnat, en 1950 et 1951, puis de 1979 à 1985. Le retour de la marque en F1 a été amorcé en 2015, quand le logo d'Alfa Romeo est apparu sur les Ferrari. Cette année, les pilotes de Ferrari arboraient le Quadrifoglio, le symbole d'Alfa Romeo en compétition, sur leurs combinaisons.

Sauber continue à se renforcer

Sauber a été rachetée par le fond d'investissement Longbow Finance à l'été 2016. L'équipe continue à ce renforcer avec ce partenariat.

« Nous sommes ravis d'accueillir Alfa Romeo chez Sauber F1 Team, » souligne Pascal Picci, le Président de Sauber Holding AG. « Alfa Romeo a connu de grands succès dans la course, et nous sommes très fiers que cette entreprise connue dans le monde entier ait choisi de travailler avec nous pour son retour dans la catégorie reine du sport automobile. »

« Travailler avec un grand constructeur va offrir à Sauber Group une excellente opportunité pour continuer à développer ses projets dans la technologie et l'ingénierie. Nous sommes confiants pour qu'Alfa Romeo Sauber F1 Team soit un grand succès, et nous sommes prêts pour faire de ce partenariat une réussite dans la durée. »

Sauber avait un moteur Ferrari version 2016 cette année. En 2018, l'équipe bénéficiera de la dernière version du moteur italien, ce qui devrait l'aider à faire un bond en avant.

Les pilotes de Sauber ne sont pas encore connus mais Charles Leclerc, champion de la Formule 2 et membre de la Ferrari Driver Academy, et Marcus Ericsson, déjà présent cette année, devraient être titularisés. Pascal Wherlein, lié à Mercedes, ne devrait pas être conservé.

Mise à jour: Sauber confirme Leclerc et Ericsson

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)6

mercredi 29 novembre 2017 à 20:44 Mr IXE dit : Bien d'accord Marchionne valorisera toujours Ferrari avant tout .

mercredi 29 novembre 2017 à 19:41 leon dit : Time will tell . Mais à ce jour , aucune confiance dans les italiens .

mercredi 29 novembre 2017 à 15:25 Juju dit : Avec le moteur Ferrari 2018, Fred Vasseur aux commande et le partenariat avec Alfa Romeo laissant penser que le Groupe Fiat injecte des gros sous dans l'équipe, ça devrait effectivement donné une belle remontée dans le classement. Haas devient le dindon de la farce et devrait devenir la lanterne rouge en bataille avec Toro Rosso - Honda.

mercredi 29 novembre 2017 à 15:19 Juju dit : Avec le moteur Ferrari 2018, Fred Vasseur aux commande et le partenariat avec Alfa Romeo laissant penser que le Groupe Fiat injecte des gros sous dans l'équipe, ça devrait effectivement donné une belle remontée dans le classement. Haas devient le dindon de la farce et devrait devenir la lanterne rouge en bataille avec Toro Rosso - Honda.

mercredi 29 novembre 2017 à 13:25 CarCircus dit : Au début y'avait Alfa Roméo, ensuite Ferrari, maintenant espérant que ça soit un bon retour des choses, pas qu'un PCHIIIIIIT.

mercredi 29 novembre 2017 à 12:28 Murphy dit : ça ne changera pas leurs position, c'est à dire au fond de la grille.