F1 - Ricciardo face au choix « le plus important »

F1 - Daniel Ricciardo face à un choix important pour son avenir

Daniel Ricciardo ignore s'il restera chez Red Bull après la saison 2018. Il fait face au choix le plus important de sa carrière.

Cette année, Sebastian Vettel a prolongé chez Ferrari et Max Verstappen chez Red Bull. Ils sont tous les deux engagés jusqu'en 2020. Le sort de Lewis Hamilton, Valtteri Bottas, Kimi Räikkönen et Daniel Ricciardo est plus incertain, puisqu'ils sont tous sous contrat jusqu'à fin 2018 seulement.

- Plateau 2018: Le point équipe par équipe

Hamilton devrait bientôt entamer les discussions pour une prolongation chez Mercedes. L'équipe ne devrait prendre une décision sur Bottas que durant le cours de l'année 2018. Ce devrait être similaire pour Räikkönen, qui ne signe que des contrats d'un an depuis son retour chez Ferrari. Ricciardo est dans une situation plus floue. Christian Horner, le patron de Red Bull, veut le conserver mais il ne veut pas encore s'engager, puisque des places très tentantes seront peut-être libres. Ricciardo s'attend à être l'objet de nombreuses rumeurs au cours des prochains mois.

« Avant d'aller à Barcelone fin février, on va probablement me demander un millions de fois ce que je ferai après 2018, à la fin de mon contrat, » a précision Ricciardo dans son blog sur le site de Red Bull. « J'y suis complètement préparé. »

« Je suis assez surpris par l'ampleur que cela a pris, ce n'est pas comme si c'était nouveau que je sois là jusqu'à fin 2018, mais je pense que la prolongation de Max a mis les projecteurs sur moi. Cela ne me perturbe pas pour le moment, mais plus ça durera, plus les gens poseront la même question sous 200 formulations différentes, et il faudra que je trouve des façons différentes de répondre la même chose ! »

Ricciardo aimerait se confronter à Hamilton, qui est de son côté prêt à l'accueillir. Ricciardo estime en revanche que Vettel ne voudra peut-être pas de lui chez Ferrari.

Ricciardo a besoin de temps

Le moyen le plus simple de mettre fin aux questions serait d'accepter la prolongation de contrat souhaitée par Christian Horner, mais Ricciardo veut se laisser du temps. Cette décision déterminera la suite de sa carrière et il ne veut pas prendre une décision précipitée.

« La réponse courte est que cela ne sert absolument à rien de se presser, et que les choses prendront le temps qu'il faudra, je n'ai fixé d'échéance à personne, pas même à moi, » rappelle Ricciardo. « Il y a beaucoup en jeu. C'est une grosse décision pour moi, donc s'il faut que je prenne le temps avant de me décider, je le prendrai. Je veux rester dans le championnat longtemps, mais si je signe pour, disons, trois ans, c'est une grande partie de la suite de ma carrière. Je dois faire ce qu'il faut, donc c'est un choix important, le plus important qui s'est posé à moi à mon avis. Je prendrai autant de temps qu'il le faudra. Ce ne sera pas une distraction. »

Ricciardo a remporté cinq courses avec Red Bull, mais il n'a jamais pu se battre pour le championnat. Il est à un tournant de sa carrière : « J'aurai 29 ans l'an prochain et le prochain contrat m'amènera dans la trentaine, donc je ne suis ni un jeune qui à tout à prouver et qui signe juste pour être sur la grille, ni quelqu'un à la fin de sa carrière. Regardez Lewis quand il a signé chez Mercedes, il avait l'âge que j'ai maintenant si je me souviens bien. Il était très bien où il était, mais sa carrière a vraiment décollé ensuite. Donc il y a beaucoup de choses à prendre en compte. »

L'Australien ne se laissera pas influencer dans sa décision : « Je n'aime pas que trop de personnes soient impliquées, » explique Ricciardo. « Cela doit venir de moi, c'est moi qui devrai assumer cette décision. Je sais ce que je veux, et on peut dire que l'aspect performance compte plus que l'aspect financier. Pouvoir me battre pour quelque chose de concret, des courses, des championnats, est la priorité absolue. Rien ne s'en approche. »

Ricciardo pense que le processus de décision sera enrichissant : « Quoi qu'il arrive, cette expérience me fera grandir parce que je n'ai jamais vécu ça. Ce sera bien (...) de prendre des décisions mâture. Peut-être même d'agir en adulte ! Il paraît que cela fait partie de l'évolution... »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)2

mardi 05 décembre 2017 à 09:17 CarCircus dit : Vettel a eu du mal avec Ricciardo quand ils étaient coéquipiers, maintenant je voudrais bien voir ce qu'il vaut face à Hamilton avec le même matériel, ce qui est sûr c'est un pilote sympa, très performant et incisif qui se donne à fond.

lundi 04 décembre 2017 à 18:23 leon dit : Je parie 1 sesterce pour Ricciardo chez Ferrari en 2019 .

poool/views/script not found