Publié le 08/12/2017 à 11:37

F1 - Les chronos ont progressé de 2''453

F1 - Le comparatif des performances entre 2016 et 2017

Les chronos ont progressé de 2''453 en qualifications cette année, grâce au nouveau règlement. Les virages rapides sont 30km/h plus rapides !

L'objectif n'a pas été atteint, mais il le sera probablement dans les prochaines années. Le règlement lancé cette saison avait pour but d'améliorer les chronos de trois à cinq secondes au tour, grâce à des appuis aérodynamiques plus forts. Finalement, le gain moyen a été de 2''453 en qualifications et de 2''751 en course.

L'objectif n'est donc pas encore atteint, mais il ne faut pas oublier que la comparaisons se fait entre des monoplaces au concept abouti, celles de 2016, et d'autres au début d'une génération, celles de 2017. Le développement pendant les prochaines saisons devrait permettre d'atteindre le gain de trois secondes.

Les appuis plus forts ont augmenté les vitesses en courbe, et légèrement réduit les vitesses de pointe. Comme prévu, ces appuis sont cependant augmenté l'effet des turbulences derrière une monoplace, et ils ont donc compliqué les dépassements. Pirelli a mesuré les vitesses à la corde de certains des virages les plus rapides de la saison:

Virage 3 à Barcelone: 212km/h en 2016, 248km/h en 2017, + 36km/h
Virage 9 à Barcelone: 215km/h en 2016, 245km/h en 2017, + 30km/h
Copse à Silverstone: 260km/h en 2016, 290km/h en 2017, + 30km/h
Pouhon à Spa: 253km/h en 2016, 289km/h en 2017, +36km/h

L'évolution des chronos

Melbourne:
Qualifications: 1'22''188 (-1''649)
Course: 1'26''538 (-2''459)

Shanghaï:
Qualifications: 1'31''678 (-3''724)
Course: 1'35''378 (-4''446)

Sakhir:
Qualifications: 1'28''769 (-0''724)
Course: 1'32''798 (-1''684)

Sotchi:
Qualifications: 1'33''194 (-2''223)
Course: 1'36''844 (-2''250)

Barcelone:
Qualifications: 1'19''149 (-0''851)
Course: 1'23''593 (-3''355)

Monaco:
Qualifications: 1'12''178 (-1''444)
Course: 1'14''820 (-3''119)

Montréal:
Qualifications: 1'11''459 (-1''353)
Course: 1'14''551 (-1''048)

Bakou:
Qualifications: 1'40''593 (-2''165)
Course: 1'43''441 (-3''044)

Red Bull Ring:
Qualifications: 1'04''251 (-3''671)
Course: 1'07''411 (-1''000)

Silverstone:
Qualifications: 1'26''600 (-2''687)
Course: 1'30''621(-4''927)

Budapest:
Qualifications: 1'16''276 (-3''691)
Course: 1'20''182 (-2''904)

Spa:
Qualifications: 1'42''553 (-4''191)
Course: 1'46''577 (-5''006)

Monza:
Qualifications: Séance sous la pluie, non comptabilisée dans le calcul
Course: 1'23''361 (-1''979)

Marina Bay:
Qualifications: 1'39''491 (-3''093)
Course: 1'45''008 (-2''179)

Sepang:
Qualifications: 1'30''076 (-2''774)
Course: 1'34''080 (-2''344)

Suzuka:
Qualifications: 1'27''319 (-3''328)
Course: 1'33''144 (-1''974)

Austin:
Qualifications: 1'33''108 (-1''891)
Course: 1'37''766 (-2''111)

Mexico:
Qualifications: 1'16''488 (-2''216)
Course: 1'18''785 (-3''349)

Interlagos:
Qualifications: 1'08''322 (-2''414)
Course: Course sous la pluie en 2016, non comptabilisée dans le calcul

Yas Marina:
Qualifications: 1'36''231 (-2''524)
Course: 1'40''650 (-3''079)

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)3

samedi 09 décembre 2017 à 11:43 CarCircus dit : C'est toujours la meilleure voiture qui gagne, drs, boost magique, on mettrait des F1 autonomes que ça ne changerait rien, heureusement il y a des Hamilton et des Verstappen pour pimenter tout ça.

vendredi 08 décembre 2017 à 20:27 VDDENIS dit : Pouhon et non Ponhon pour le circuit de Spa

vendredi 08 décembre 2017 à 14:57 Mr IXE dit : Plus de perf c'est bien mais ça ne règle pas la crise actuelle du manque d’intérêt des courses.