24H du Mans : décès de Martin Goureau

24H du Mans : disparition de Martin Goureau chef de piste du circuit Bugatti

Les événements au circuit Bugatti du Mans n'auront plus la même saveur sans le sourire et la joie de vivre de l'un de ses chefs de piste : Martin Goureau.

C'est avec tristesse que l'Automobile Club de l'Ouest (ACO) a annoncé la disparation de Martin Goureau. Son nom ne vous dit peut-être rien, pourtant, il faisait (et fera toujours) partie de ces "hommes de l'ombre", ceux sans qui le circuit Bugatti n'est rien qu'un ruban de bitume à quelques encablures du Mans.

Installé dans la tour de contrôle, la mission de cet ancien Sapeur Pompier de Paris était on ne peut plus importante : il veillait sur la sécurité des pilotes. Martin était l'un des chefs de piste indispensables au bon déroulement d'une manifestation (course, track day...).

Adieu l'ami

Il travaillait sur un tracé qu'il aimait énormément, dans un secteur qu'il affectionnait particulièrement au milieu d'une équipe qui l'appréciait considérablement (n'est-ce pas Stéphane Donnet). Sa joie de vivre et son sourire vont terriblement manquer au paddock, tout comme ses blagues qui ne résonneront plus dans nos talkies lors de nos fameux Supertests. Sport Auto se joint à la peine de sa famille, de celles de l'ACO et des 24 Heures du Mans qui ont perdu en ce 17 décembre 2017, l'un de leurs meilleurs éléments.

Adieu "Tintin".

Hommage à Martin Goureau

Pour ceux qui souhaitent saluer la mémoire de Martin et témoigner leur amitié, un livre d'or sera à votre disposition dès le 19 décembre, dans l'enceinte du circuit des 24 Heures du Mans, à l'entrée du Panoramic24, juste à côté du siège de l'ACO. Pour les personnes ne pouvant se déplacer, vous pouvez laisser un message à la famille par courriel (famille.goureau@lemans.org).

Samedi 23 décembre 2017, un cortège suivra Martin pour un dernier tour de piste sur le Bugatti et un passage sur la ligne d'arrivée.

Photo de Géraldine Gaudy

posté par :
Géraldine Gaudy

Réagissez