Aston Martin : une anti-Ferrari 488 officialisée

Aston Martin : une berlinette à moteur central-arrière officiellement confirmée

Aston Martin confirme le développement d'une sportive à moteur central-arrière plus modeste que la Valkyrie.

Par voie de communiqué, Aston Martin officialise ce que son patron Andy Palmer avait laissé entendre lors du dernier salon de Genève en annonçant le développement d'une "supercar à moteur central-arrière de série pas encore nommée". Il s'agira de l'arme du constructeur britannique contre les Ferrari 488 GTB et McLaren 720S, ou leurs remplaçantes.

Et justement, pour concevoir cette berlinette (mais pas seulement), Aston Martin s'est lancé au cours de l'année passée dans une vaste campagne de recrutement qui a vu la firme embaucher plusieurs responsables techniques, pilotes et ingénieurs chez Ferrari et McLaren mais aussi Lotus et Maserati. La firme de Gaydon a donc toutes les cartes en main pour inquiéter la concurrence. Le modèle en question n'a pas encore de date de sortie officielle. Les rumeurs l'annoncent pour 2020.

Bientôt des Aston Martin hybrides

Cette Aston Martin à moteur central-arrière marchera dans les pas de l'hypercar hybride Valkyrie annoncée pour 2019 et bénéficiera des technologies développées pour cette dernière.

Parmi celles-ci figure l'électrification. Si rien n'a été dit officiellement à ce sujet concernant la berlinette, Aston Martin confirme travailler sur des motorisations hybrides. D'ici deux ans, le constructeur lancera en outre la RapidE, sa première voiture 100% électrique.

Photo de Maxime K

posté par :
Maxime K

Réagissez

Commentaire(s)1

mercredi 27 décembre 2017 à 12:14 samousse99 dit : ils y'a pas une seule voitures pour se mettre à côté d'une Ferrari m'aime pas d'une italienne