F1 - Mercedes prêt à fournir McLaren, pas Red Bull

F1 - Mercedes prêt à équiper McLaren, pas Red Bull

Mercedes était prête à fournir McLaren en 2018, mais l'équipe s'est décidée trop tard. Le motoriste ne veut pas s'associer à Red Bull.

McLaren a décidé de quitter Honda pour Renault en 2018. En début d'année, l'équipe a aussi mené des discussions avec Mercedes, son ancien motoriste. Toto Wolff, le patron de Mercedes Motorsport, n'était pas opposé à un accord, mais McLaren a pris trop de temps dans sa décision. Quand l'équipe a décidé de se séparer de Honda, à la fin de l'été, Mercedes n'avait plus le temps de mettre en place la logistique pour fournir une quatrième équipe, en plus de la sienne, Force India et Williams.

« Nous voulions donner un moteur à McLaren, le problème est que cela a pris trop de temps, nous n’avions tout simplement pas la structure en place et la capacité pour leur fournir un moteur en 2018, » précise Wolff. « C’était tout simplement trop tard. »

Pour Renault, fournir McLaren aura peu de conséquences logistiques puisque le motoriste français a rompu son contrat avec Toro Rosso. Renault va conserver trois équipes : la sienne, Red Bull et McLaren.

Aucune décision définitive

Mercedes et McLaren ne renoueront pas en 2018, mais Toto Wolff ne ferme pas la porte à plus long terme. Le constructeur allemand pourrait à nouveau fournir ses moteurs à l'équipe.

« Il ne faut jamais exclure de fournir qui que ce soit à l’avenir et c’est pour cela que McLaren ou n’importe qui d’autre pourrait être un partenaire à l’avenir, » souligne Wolff.

Un partenaire déplaît cependant à Wolff. L’année 2018 est la dernière du contrat entre Red Bull et Renault, qui ne souhaiterait pas le prolonger. Red Bull pourrait se tourner vers Mercedes, mais Wolff se méfie de cette équipe, pas tant pour ses performances en piste, mais surtout dans sa façon de traiter un partenaire. Red Bull a souvent eu des critiques très dures envers Renault, une attitude qui agît comme un repoussoir pour l’Autrichien.

« C’est exactement parce qu’ils disent ça et qu’ils critiquent leur partenaire actuel qu’ils n’ont pas (un moteur Mercedes) !, » souligne-t-il. « En Formule 1, comme dans tous les domaines de la vie, que ce soit votre vie privée ou dans les affaires, il faut des compromis, voir les forces et les faiblesses de son partenaire et s’aider mutuellement. »

« Le respect une valeur très importante pour nous, et c’est pour cela que nous avons choisi ces partenaires. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez