F1 - Ecclestone craint un départ de Ferrari

F1 - Ecclestone pense que Ferrari pourrait réellement partir

Bernie Ecclestone pense que Ferrari est sérieuse dans ses menaces de départ. Sergio Marchionne confirme, même si ce n'est pas sa volonté.

La motorisation prévue pour 2021 ne séduit pas Ferrari et la Scuderia menace de quitter le championnat. Ferrari a souvent évoqué un départ pour contester des règlements mais cette fois, Bernie Ecclestone prend la menace au sérieux. L'ancien patron de la FOM, la société en charge des droits commerciaux de la F1, pense que Sergio Marchionne, Président de Ferrari, pourrait passer à l'acte.

« Si c’était Luca di Montezemolo (l’ancien Président de Ferrari), ce ne serait pas si sérieux, » a déclaré Bernie Ecclestone à Auto Motor und Sport. « Le sport automobile était la vie de Luca. »

« Sergio peut vivre sans la Formule 1. Il ne s’intéresse qu’aux affaires. Le plus important à ses yeux est d’offrir de bons résultats à ses actionnaires. »

« Si Marchionne n’aime pas la direction que la Formule 1 prend, il arrêtera. J’ai peur que Ferrari puisse vivre sans la Formule 1, pas l’inverse. »

Marchionne est sérieux, mais il veut que Ferrari reste en F1

Sergio Marchionne maintient la pression, mais il fait preuve de bonne volonté : oui, Ferrari pourrait réellement partir, mais non, ce n'est pas une option qu'il privilégie.

« Pour moi, Liberty fait des propositions, ils apprennent, mais nous ne bluffons pas, nous ne voulons pas essayer l’idée de transformer la F1 en NASCAR, » a assuré Marchionne à Sky Sports Italie. « S’ils continuent à uniformiser les machines, il pourrait y avoir un divorce. S’ils décident d’avoir une formule monotype, nous partirons dans la seconde, mais ce n’est pas ce que nous voulons. »

« Les conditions pour un championnat alternatif en 2021 seraient là, mais je le redis, ce n’est pas notre objectif. Le championnat tel qu’il est fonctionne. Ils doivent juste accepter que Ferrari veut avoir la possibilité de démontrer ses capacités. Ce qui m’agace le plus, c’est qu’ils ont un objectif impossible à atteindre, et que Ross Brawn (le responsable de la compétition de la F1) le sait très bien. »

« Ma priorité est de trouver un accord avec eux, avec Liberty, dans un débat loin des médias. Je crois vraiment que Ferrari ne quittera pas la F1. »

Marchionne veut même aider à améliorer la F1 : « Nous voulons travailler plus sur le spectacle, peut-être en choisissant mieux les circuits, en utilisant plus le DRS, en créant une incertitude, un championnat imprévisible, avec plus de dépassements. »

Photo de Vincent Lalanne-Sicaud

posté par :
Vincent Lalanne-Sicaud

Réagissez

Commentaire(s)1

vendredi 05 janvier 2018 à 12:56 samousse99 dit : avec une f1 comme sà sa ne m'étonne pas qu'il veule partir .